les presses du réel

Africa-Arctic FlywayPhysiocratic States

Peter Fend - Africa-Arctic Flyway
L'usage de l'art et de l'architecture pour développer des solutions pratiques aux crises économiques et écologiques.
Et si l'art contenait la solution aux crises écologiques et économiques de notre époque ? Depuis plus de quarante ans, l'Américain Peter Fend affirme que si l'art était pris au sérieux pour sa capacité à passer de la critique à la réalisation de changements concrets, les constructions de Robert Smithson ou de Michael Heizer pourraient guider la restauration écologique et les performances de Carolee Schneemann pourraient influencer notre façon de récolter et de vivre. Avec ses diverses collaborations, telles qu'Ocean Earth – à laquelle ont participé Coleen Fitzgibbon, Jenny Holzer, Peter Nadin, Richard Prince et Robin Winters –, Fend s'est appuyé sur des activités scientifiques et artistiques parallèles, préconisant une réorganisation de l'ordre géopolitique à partir d'analyses des principales voies de migration des oiseaux et des insectes et des bassins d'eau salée. Contre les modes actuels d'extractivisme – énergie nucléaire, combustibles fossiles, barrages sur les rivières et agriculture industrielle – Fend formule une proposition audacieuse : le « règne de la terre, de l'eau et de l'air ». Cette règle est établie par le biais d'une écotaxe assistée par satellite et réalise l'idéal physiocratique d'un fondement économique basé sur la santé des écosystèmes et des formes alternatives de coexistence entre l'homme et l'animal.
Africa-Arctic Flyway: Physiocratic States est la première publication importante de Fend depuis Ocean Earth, paru en 1993. L'ouvrage présente des projets et des propositions situés sur les voies de migration des oiseaux et des insectes, de l'Afrique subsaharienne à l'Arctique en passant par l'Europe. Réalisés au cours des trois dernières décennies, ces projets prennent la forme d'écrits détaillés, de « blocs de mots » poétiques omniprésentes, de cartes découpées, d'esquisses et de vues d'installations de sculptures, caractéristiques de Fend. Abolissant les frontières nationales et disciplinaires, le livre rassemble des idées issues de l'art, de l'architecture et des sciences naturelles et économiques dans une relecture provocatrice de l'histoire (de l'art). Pour faire face au nationalisme, au néocolonialisme et à l'effondrement du climat, Fend pose la question suivante : « Comment passer de l'art à la réalité ? », et répond : « Par l'architecture ».
L'artiste américain Peter Fend (né en 1950) produit des scénarios in situ ayant pour objectif d'améliorer le monde du vivant et les relations sociales. L'ensemble de son œuvre est considéré comme une interprétation architecturale de l'art. En 1980, à la suite d'initiatives menées par d'autres artistes américains, il fonde l'Ocean Earth Development Corporation qui vend des projets artistiques à des publics non-initiés. Depuis 1988, Peter Fend présente des projets multidisciplinaires axés sur des solutions pratiques aux crises économiques et écologiques dans les biennales, les musées et les galeries (Documenta de Kassel, biennales de Pékin, Yinchuan, Osaka, Venise, Liverpool et Sharjah...).
Edité par Elisa R. Linn et Lennart Wolff.
Introduction de Eve Vaterlaus et Joan Waltemath.

Conception graphique : Dan Solbach.
 
2023 (parution prévue au 1er trimestre)
édition anglaise
17 x 24 cm (broché)
256 pages (ill.)
 
30.00
 
ISBN : 978-3-95679-632-6
EAN : 9783956796326
 
à paraître


 haut de page