les presses du réel

Basalte et Javel

Antonin Veyrac - Basalte et Javel
Recueil de poésie.
Le recueil Basalte et Javel traverse le sens dans une sorte de dysfonction de la machine symbolique (bien loin des recherches surréalistes). Il cherche par ce biais à construire des poèmes a priori, c'est-à-dire qui n'ont de sens qu'au-dedans de l'idée (non du concept), sans référence au monde réel si ce n'est que pour mieux agencer le poème dans une parole parlée, but qui n'a de référent qu'elle-même.
Ce qui frappe dans Basalte et Javel, en premier lieu, c'est sa force d'émergence quasi paradoxale, parce qu'elle est à la fois affirmation et questionnement. Il y a là, dans cette tension pleine de doute et d'incertitude, de belles intuitions : « Mais je me pose la question / Parce qu'un texte ça doit se poser des questions / En revenant un peu en arrière ».   Ou encore : « Je sais que le fort c'est de dire / Avec des forces que l'on a pas ». On perçoit une sensibilité en éveil, encore frémissante, qui trouve peut-être son expression la plus sincère lorsque le poète évoque la « mère lorsqu'elle a bu ». Aussi quelque chose comme une rage douloureuse, fiévreuse plutôt, mais très nécessaire, qui cherche et trouve sa voie (et sa voix) dans l'écriture. Ainsi, oui, il semble bien que rien de ce qui est humain ne lui soit étranger.
Antonin Veyrac est un poète qui à commencé à lire de la poésie tard, à lire tout court d'ailleurs. À 18 ans il reçoit de sa mère le recueil de Cesare Pavese Travailler fatigue, viendront ensuite Pessoa, puis le romantisme anglais et allemand. Le romantisme français pointera plus tard. S'essayant à la lecture poisseuse du surréalisme il s'envenime d'orgueil et commence à écrire lui-même. Puis ce sera les Antiques et les Classiques qu'il lira avec acuité pour y trouver une forme nue de la mélodie.
Deux ans plus tard Michaël Batalla, poète contemporain et dirigeant du CiPM de Marseille, devient son mentor et l'enjoint de lire la poésie d'aujourd'hui, la poésie contemporaine. Toute la vague des années 1990 (Tarkos, Pennequin, Quintane, Rouzeau, Espitallier etc.) l'ouvre à une écriture plus expérimentale.  
Il publie dans des revues et en 2019 son recueil Moésie sort aux éditions des Longères. À l'été 2020 il est lauréat de la résidence de Chalet Mauriac et prépare un recueil plus influencé par la critique de Tel Quel, en somme il revient, par le biais de la linguistique qu'il étudie, aux structures et aux rapports des mots-valeurs au sein d'un recueil, d'un poème. 
Dessins de couvertures : Alexis Gallissaires.

Conception graphique : Schulz & Leary.
 
2021 (parution prévue au 1er trimestre)
édition française
14 x 22,5 cm (broché)
64 pages
 
12.00
 
ISBN : 978-2-490353-48-4
EAN : 9782490353484
 
à paraître
Basalte et Javel Basalte et Javel Basalte et Javel Basalte et Javel Basalte et Javel


 haut de page