les presses du réel

The Summer House Sessions (vinyl LP)

Don Cherry - The Summer House Sessions (vinyl LP)
Les Summer House Sessions de Don Cherry, disponibles pour la première fois plus de cinquante ans après leur enregistrement.
En 1968, Don Cherry s'était déjà imposé comme l'une des principales voix de l'avant-garde. Après avoir été un pionnier du free jazz en tant que membre du quartette classique d'Ornette Coleman et avoir collaboré avec John Coltrane, le trompettiste de jazz globe-trotter s'est installé en Suède avec sa compagne Moki et sa fille Neneh. Il y a réuni un groupe de musiciens suédois et a dirigé une série d'ateliers hebdomadaires à l'ABF, Association éducative des travailleurs, de février à avril 1968, avec des leçons sur les formes étendues d'improvisation, notamment la respiration, les bourdons, les rythmes turcs, les harmoniques, le silence, les voix naturelles et les gammes indiennes. Cet été-là, le saxophoniste et ingénieur du son Göran Freese – qui enregistrera plus tard les disques classiques Organic Music Society et Eternal Now – invite Don Cherry, les membres de ses deux groupes de travail et un batteur turc dans sa maison d'été de Kummelnäs, près de Stockholm, pour une série de répétitions et de jam-sessions qui mettent en pratique les ateliers des mois précédents. Longtemps reléguées au statut de note de bas de page mystérieuse dans la sessionographie de Don Cherry, les bandes de cette session, ainsi qu'une bande mixée par des professionnels et destinée à être publiée, ont récemment été retrouvées dans les coffres des archives suédoises du jazz, et les Summer House Sessions perdues sont enfin disponibles plus de cinquante ans après leur enregistrement.
Le 20 juillet, les musiciens réunis dans la maison d'été de Freese comprenaient Bernt Rosengren (saxophone ténor, flûtes, clarinette), Tommy Koverhult (saxophone ténor, flûtes), Leif Wennerström (batterie) et Torbjörn Hultcrantz (basse) du groupe suédois de Don Cherry ; Jacques Thollot (batterie) et Kent Carter (basse) de son nouveau groupe international New York Total Music Company ; Bülent Ates (tambour à main, batterie), en visite de Turquie ; et Don Cherry (trompette de poche, flûtes, percussions) lui-même. Faute de langage commun, les joueurs ont utilisé la musique comme moyen de communication. De cette façon, ces sessions frénétiques et libres anticipent le virage de Don Cherry vers une expression panethnique plus explicite, précédant de quatre mois ses dates historiques d'Eternal Rhythm. L'octuor, composé de musiciens originaires d'Amérique, de France, de Suède et de Turquie, constituait un cadre parfait pour la recherche naissante de Don Cherry sur la « musique de collage », un concept inspiré en partie par la radio à ondes courtes sur laquelle il écoutait les sons du monde entier. En utilisant la métaphore du collage, il a éliminé les solos et l'introduction de morceaux, transformant une richesse de mélodies, de sons et de rythmes en suites poétiques d'humeurs différentes et de formes changeantes. L'ensemble Summer House Sessions superpose joyeusement de nombreux idiomes culturels, traversant les sommets aériens et les vallées sereines de la vision terrestre de Cherry.
Don Cherry (1936-1995), compositeur-trompettiste, flûtiste, percussionniste et pianiste, est une figure essentielle du jazz, du free jazz et de la musique d'avant-garde américaine.

Voir aussi Blank Forms n° 6 – Organic Music Societies.
Notes de Magnus Nygren.
Peinture de Moki Cherry.
 
2021 (parution prévue au 3e trimestre)
 
à paraître
Don Cherry : autres titres





 haut de page