les presses du réel

Out of Place

Koen van den Broek - Out of Place
La monographie la plus complète sur l'œuvre de van den Broek à ce jour, présentée et analysée par John C. Welchman.
Le regard qui porte devant soi, puis se promène lentement vers le bas ou sur le côté, à la recherche de traces et de signes d'un paysage, plutôt que du paysage lui-même. Van den Broek peint ce à quoi les autres ne prêtent pas attention ou négligent simplement. Des fissures, des bordures, des ombres, des lignes, des recoins, mais aussi des ponts, des arbres, des camions, des reflets. Ils sont mis en scène de façon nette, dépouillés de leurs fioritures, ce qui les place quelque part entre la figuration et l'abstraction. Sommes-nous dans un jeu vidéo ou dans un paysage californien baigné de soleil ? Van den Broek est fasciné par le panorama américain, incommensurablement large et solitaire, sans figures humaines. Comme un DJ expérimenté, il mélange et échantillonne librement des éléments de la Belgique grise et des artistes du pays (De Keyser, Raveel, Spilliaert) avec des référenes à des idoles et des collègues (Ruscha, Baldessari, Newman). Jusqu'à ce qu'il commence à s'échantillonner lui-même, et que la demi-abstraction devienne une abstraction totale.
Out of Place est la monographie la plus importante et la plus complète sur l'œuvre de van den Broek à ce jour, couvre une carrière qui s'étend sur plus de vingt ans.
L'auteur, John C. Welchman, universitaire renommé pour ses précédentes études sur Guillaume Bijl et Mike Kelley, et ami de longue date de l'artiste, décrit et analyse l'œuvre de van den Broek de manière magistrale.
Dans son exploration picturale de détails urbains tels que des fissures sur la route, le peintre belge Koen van den Broek (né en 1973 à Bree) développe un type de représentation ambigu. En regardant l'asphalte et en utilisant souvent des photographies comme références, ses peintures fonctionnent en zoomant sur leurs sujets, ce qui conduit finalement le peintre vers l'abstraction. Ses œuvres présentent des traces de présence humaine : chapiteaux, autoroutes, ponts, égouts, tuyaux, fragments de maisons ou de voitures. L'artiste recherche l'anonymat, le général plutôt que le particulier. Ce rapport à la photographie est essentiel dans son travail. Le jeu, la diversité et la dualité – délimitation stricte contre coups de pinceau sauvages, profondeur contre surface – sont autant de caractéristiques de son travail. Koen Van den Broek questionne les schémas perceptifs de la photographie. Ses peintures sont comme des anti-images, des réactions contre les enregistrements de l'appareil photographique.
 
2022 (parution prévue au 4e trimestre)
édition bilingue (français / anglais)
29 x 29 cm (relié)
660 pages (ill.)
 
65.00
 
ISBN : 978-9-46393-914-0
EAN : 9789463939140
 
à paraître
Koen van den Broek : autre titre



 haut de page