flux RSS (nouvelles parutions)
 



version française / english version
Andro Wekua [tous les titres]
JRP|Ringier [tous les titres] Monographies [tous les titres]
Andro Wekua <!---->
Edité par Daniel Baumann.
Textes de Daniel Baumann, Pablo Larios, Paulina Pobocha, entretien avec Andro Wekua par Ali Subotnick.
parution prévue en 2018
édition bilingue (anglais / allemand)
26 x 34 cm (relié)
344 pages (280 ill. coul.)
60.00 €
ISBN : 978-3-03764-531-4
EAN : 9783037645314
à paraître
 
Monographie de référence consacrée à l'artiste géorgien Andro Wekua : retour sur une œuvre déroutante et enchanteresse, travaillée par les questions de la mémoire et du rêve, à travers des productions et des récits fragmentés, des méta-fictions échappant à toute spécificité autobiographique et historique.
Trois essais du directeur de la Kunsthalle Zurich, Daniel Baumann, de l'écrivain et critique d'art berlinois Pablo Larios, et de la conservatrice adjointe du Département de peinture et sculpture du MoMA à New York, Paulina Pobocha, couvrent la pratique multiforme d'Andro Wekua : peinture, sculpture, cinéma, photographie, livres d'artiste et collage.
Les points de vue exprimés par les contributeurs sont parfois divergents mais toujours complémentaires. Ils sont accompagnés d'un entretien avec l'artiste réalisé par le conservateur Ali Subotnick. Conçue comme un livre d'artiste, la première partie de la publication agit comme un collage des obsessions et de l'univers visuel actuels de Wekua, tandis que la seconde section, iconographique, offre un panorama de ses créations et expositions sur la dernière décennie.
Publié à l'occasion de l'exposition d'Andro Wekua « All is Fair in Dreams and War » à la Kunsthalle Zurich, du 9 juin au 5 août 2018.
Andro Wekua (né en 1977 à Sukhumi, Géorgie, vit et travaille en Suisse) sonde, avec un langage visuel qui lui est propre, la condition humaine telle qu'elle apparaît aux intersections de la mémoire individuelle et collective, de l'identité personnelle et de l'histoire. Son œuvre, qui mêle de manière suggestive dessin, peinture, collage et sculpture, se construit sur des structures narratives fortement centrées sur leur sujet tout en restant toujours ouvertes. Situé dans un no man's land quelque part entre Est et Ouest, entre précision esthétique et improvisation, entre monde fantastique et tableaux macabres, l'univers visuel de Wekua reflète tout à la fois la mélancolie d'une enfance dans un pays post-communiste, le sentiment du tragique de l'Histoire, et la polysémie des images, des médias et des signes de sa génération.

Voir aussi Boris Groys & Andro Wekua.