flux RSS (nouvelles parutions)
 



version française / english version
Kaph (4 titres)
 

Beyrouth
Fondée en 2016, Kaph est une maison d'édition d'art (photographie, beaux-arts) basée à Beyrouth au Liban, spécialisée dans la scène artistique de la région du Moyen-Orient. Elle tient son nom de la lettre Kaph, présente dans de nombreux alphabets, tels que le Phénicien (elle donna naissance à la lettre grecque Kappa et au latin K), et signifie la paume de la main en Arabe et Hébreu moderne. Kaph représente une main ouverte, tout comme l'art se veut un pont entre les cultures. Chaque parution est une création unique et personnelle élaborée en étroite collaboration avec les artistes, alliant qualité des contenus, qualité technique et graphique.
 
2017
édition bilingue (anglais / arabe)
Ce « journal d'une année bissextile » reproduit une série de 366 collages réalisée à partir de journaux politiques publiés au Liban et plus largement dans le monde arabe. Par ce geste, l'artiste libanais manifeste sa protestation à l'égard d'une violence endémique qui touche particulièrement son pays, prolongeant par le biais du livre d'artiste son œuvre éminemment politique.

2016
édition anglaise
Retours à Beyrouth retranscrit les errances de Guillaume de Sardes dans la capitale libanaise et ses environs. Aux impressions photographiques succèdent les réflexions intimes, constituant le récit à deux faces, diurne et nocturne, d'une poétique personnelle entre rêve et documentaire.

2016
édition française
Retours à Beyrouth retranscrit les errances de Guillaume de Sardes dans la capitale libanaise et ses environs. Aux impressions photographiques succèdent les réflexions intimes, constituant le récit à deux faces, diurne et nocturne, d'une poétique personnelle entre rêve et documentaire.

2016
édition anglaise
A travers un périple sur les traces des mythologies fondatrices, l'artiste vidéo et photographe libanais Ziad Antar expérimente avec les formes, les couleurs et la lumière captées par une caméra sans objectif. Un effort de destructuration qui remet en cause les fondements mêmes de la photographie (la première publication de Kaph, maison d'édition basée à Beyrouth, spécialisée dans la scène artistique du Moyen-Orient, éditée en collaboration avec Hans Ulrich Obrist).