flux RSS (nouvelles parutions)
 



version française / english version
X Artists' Books (4 titres)
 

Los Angeles
Basée à Los Angeles, X Artists' Books est une maison d'édition indépendante spécialisée dans les livres d'artistes de haute qualité et les collaborations intelligentes et ouvertes, fondée en 2017 par l'artiste Alexandra Grant, l'acteur et auteur Keanu Reeves, la graphiste Jessica Fleischmann et l'éditrice Florence Grant.
 
2017
édition anglaise
Livre d'artiste né de la collaboration entre Alexandra Grant et Eve Wood : une œuvre de fiction dystopique et kafkaïenne située dans un monde où la créativité est un délit et les prisons peuplées d'artistes. Suivant le témoignage du directeur de la prison, écrit par Grant, les dessins de Wood illustrent cet univers brutal qui s'attaque de front aux questions liées à la personnalité, au privilège, à la sexualité, à l'autorité et à l'artifice au sein du monde de l'art.

2017
édition anglaise
La première traduction intégrale en anglais du chef-d'œuvre littéraire de l'artiste argentin León Ferrari (1967). Ferrari met en scène un dialogue entre différentes figures d'autorités telles Hitler, Lyndon Johnson, le pape Paul VI et Dieu, coupables de perpétuer la violence sur terre. Une critique de la guerre du Vietnam et de la politique impériale américaine construite à partir de centaines d'extraits de journaux, de périodiques, d'ouvrages d'histoire, de la Bible…

2017
édition bilingue (français / anglais)
L'essai visuel du photographe français Benoît Fougeirol prend pour sujet les Zones Urbaines Sensibles (ZUS) situées aux portes de Paris. Un inventaire cartographique, toponymique et photographique accompagné d'un texte de Jean-Christophe Bailly, interrogeant les représentations de onze de ces « quartiers prioritaires ».

2017
édition anglaise
High Winds est un livre d'artiste écrit par Sylvan Oswald, accompagné d'illustrations réalisées par Jessica Fleischmann. Ce « western fantasmagorique » prend la forme d'un album dont le récit repose sur les propres expériences d'Oswald, de son insomnie chronique à sa transition sexuelle en passant par son déménagement à Los Angeles. L'imagerie atmosphérique de Fleischmann inspirée des années 1980 et du net art amplifie la poésie et la fantaisie du texte.