flux RSS (nouvelles parutions)
 



version française / english version
Bagdad mon amour – Documents d’exposition
Zamân [tous les titres] Zamân Books (livres) [tous les titres]
  Bagdad mon amour Documents d’exposition
Textes de Bariza Khiari, Bérénice Saliou, Dr Ahmed Naji, Morad Montazami, Caecilia Pieri.
2018 (parution prévue au 2e trimestre)
édition bilingue (français / anglais)
15 x 22 cm (broché)
144 pages (100 ill. n&b)
24.00 €
ISBN : 979-10-93781-11-2
EAN : 9791093781112
à paraître
 
Ce catalogue s'intéresse aux stratégies artistiques de réinvention du patrimoine irakien, ravagé par des décennies de guerres. Loin de la nostalgie, une constellation d'œuvres d'art moderne et contemporain, de documents d'archives et de signes nomades célèbre une culture visuelle qui résiste à l'effacement. La publication comporte un appareil critique de grande qualité et des présentations détaillées des artistes participants.
Les « documents d'exposition » de Bagdad mon amour étudient l'art moderne et contemporain irakien, après les pillages de musées et de sites archéologiques survenus en 2003, avec la Deuxième Guerre du Golfe. Une investigation post-traumatique qui tente de repenser les archives et collections historiques à travers le musée sans murs propre aux artistes – mais aussi aux bases de données d'Interpol ou des archéologues. En s'emparant d'outils tels que l'inventaire, l'étude des monuments et des documents, ces artistes en ressortent avec des œuvres inquiètes, mais prêtes à danser sur les ruines : des œuvres qui portent en elles aussi bien le musée fantôme de l'Irak que son musée réinventé.
Comment Bagdad et l'Irak sont-ils passés de berceau de l'humanité, de par l'héritage mésopotamien, à tombeau de l'histoire ? Comment les artistes locaux et issus de la diaspora irakienne – mais aussi des artistes de tous horizons – s'engagent-ils sur les sentiers d'un territoire sinon effacé, du moins criblé d'espaces manquants ? Comment l'existentialisme de Bagdad ou ses musées perdus se conjuguent-ils au passé, au présent et au futur ? Bagdad mon amour explore ces questions à travers la photographie documentaire, l'installation, le film et autres dispositifs. Les textes réunis proposent un regard critique mais non désespéré sur l'esthétique de la catastrophe. Comme dans Hiroshima mon amour d'Alain Resnais, l'étincelle d'une rencontre rêvée transcende les pires désastres.
Avec Sherko Abbas, Latif Al Ani, Resmi Al Kafaji, Ali Assaf, Salam Atta Sabri, Julien Audebert, Dia Azzawi, Joanne Farchakh-Bajjaly, Himat, Hanaa Malallah, Mehdi Moutashar, Mosul Eye Bureau, Michael Rakowitz, Jewad Selim, Lorna Selim, Walid Siti, Sharif Waked, Ala Younis.

Publié à l'occasion de l'exposition éponyme à l'Institut des Cultures d'Islam, Paris, du 23 mars au 29 août 2018.