les presses du réel

Vérités et points de vueA à Z

Vérités et points de vue Ben Vautier - Vérités et points de vue
Les Points de vue sur l'art et les cultures et les Vérités de Ben sous la forme de l'abécédaire (des avant-gardes au Zen, de Cézanne à Mao, du nombril au porte-bouteilles) : un recueil de ses textes depuis 1959 dans lesquels il rend ses hommages et règle ses comptes, note ses maîtres, ses contemporains et lui-même, commente l'actualité et revient sur l'histoire (la sienne et celle de l'art), explicite sa démarche et revendique ses contradictions, confronte l'ego de l'artiste au monde entier.
Ce recueil d'opinions et de points de vue offre, en zig-zag alphabétique, un panorama vif et drôle des idées contradictoires et des activités diverses du fondateur, à Nice, du Théâtre et de l'Art Total, depuis 1959. On peut sauter allègrement d'un sujet à l'autre, selon le hasard systématique de l'alphabet, dans n'importe quel ordre. Ben évoque TOUT : sa vie, la société, la politique, la culture, l'art, l'avant-garde, la théorie.
Artiste-penseur autodidacte, il dévoile nos hypocrisies (l'omniprésence de l'EGO), nos mensonges et nos prétentions curo-centristes dominatrices contre tous les peuples de la terre. Mondialiste ethnique, pacifiste et insoumis, Ben refuse autorité et propose le débat permanent.
Michel Giroud
Ben Vautier (né en 1935), dit Ben, est l'un des principaux représentants français de Fluxus. Précurseur de l'art conceptuel, il explore le langage et la communication sous de multiples formes : outre ses « écritures » – injonctions poétiques ou aphorismes énigmatiques qui constituent autant de réflexions sur l'art que de moyens d'intégrer la vie quotidienne dans l'art –, son oeuvre habite différentes sphères de la communication verbale : mail art, newsletter électronique, tracts, revues, débats. On lui doit différents lieux de conservation du patrimoine Fluxus (du Laboratoire 32 à Nice à la Fondation du Doute à Blois). Le geste, l'action, l'ouverture sur le monde sont au coeur de son œuvre, qui interroge les rapports entre langage et vérité, entre dissémination et marchandisation de l'art, ainsi que l'épineuse question de l'ego.
Né Benjamin Vautier à Naples, Ben passe son enfance entre la Turquie, l'Égypte et la Grèce, avant de s'installer avec ses parents à Nice en 1949. À 16 ans, il arrête ses études. En 1957, il commence à peindre des formes de bananes puis des taches. Très vite, le langage entre dans sa pratique artistique, avec des sculptures d'objets et des peintures à mots. Il tient alors un magasin-galerie intitulé Laboratoire 32, puis Ben Doute de Tout, qui est aussi un lieu de rencontres et de débats. Inspiré par les artistes du Nouveau Réalisme, il s'attache à l'appropriation artistique ; en 1959, il présente des sculptures vivantes et en 1961, il signe littéralement « Tout ». Il multiplie les gestes artistiques provocateurs et les revendications esthétiques. En 1962, il s'expose pendant quinze jours dans la vitrine de la Gallery One lors du Festival of Misfits à Londres ; il rencontre là George Maciunas, avec lequel il s'entend tout de suite très bien. Il organise alors le Fluxus Festival of Total Art à Nice avec lui en juillet 1963. En 1964, il séjourne à New York, puis organise de nombreux festivals Fluxus à Nice et dans sa région.
Artiste majeur de l'avant-garde artistique et agitateur public ironico-mégalomaniaque, défenseur acharné de la mouvance Fluxus, Ben est aujourd'hui l'un des artistes contemporains français les plus populaires.
Préface de Michel Giroud.
 
paru en mars 2010
édition française
11 x 17 cm (broché)
208 pages
 
10.00
 
ISBN : 978-2-84066-372-0
EAN : 9782840663720
 
en stock
 
Ben Vautier : autre titre



 haut de page