les presses du réel

MikrokosmosAnother time, this time, one time (vinyl LP)

Steffani Jemison, Justin Hicks - Mikrokosmos
Le compositeur Justin Hicks et l'artiste Steffani Jemison revisitent l'histoire de la musique noire à partir des structures mélodiques et rythmiques de l'œuvre de Gil Scott-Heron et Brian Jackson.
Créé en 2016 comme une plate-forme de collaboration entre le compositeur Justin Hicks et l'artiste Steffani Jemison, Mikrokosmos explore l'histoire de la musique noire. Le projet au long cours a donné lieu à diverses manifestations (ateliers, sessions d'étude, concerts, sessions d'écoute, livre, partition). Another time, this time, one time, le premier LP de Mikrokosmos, utilise We Almost Lost Detroit (1977) de Gil Scott-Heron et Brian Jackson comme matière première pour l'écriture de chansons R&B. Comme un jeu dans lequel de nouveaux mots sont formés à partir de lettres existantes, ces compositions et recompositions en direct prennent la forme d'études musicales, d'échantillons et d'improvisations. Inspirés par l'ambitieux recueil de chansons de Scott-Heron, Jemison et Hicks abordent un large éventail de sujets, dont la biographie de Scott-Heron, les violences policières aux États-Unis et la catastrophe nucléaire qui a menacé la ville de Detroit en 1966.
Edition limitée à 500 exemplaires.
Pochette dépliante avec notes et affiche pliée.
Coupon de téléchargement inclus.

Steffani Jemison (née en 1981 à Berkeley, Californie, l'artiste vit et travaille à Brooklyn, New York) utilise des dispositifs temporels, tant photographiques que discursifs, pour interroger l'idée de « progrès » et ses alternatives. Prolongeant une pratique qui situe l'histoire et la culture afro-américaine au carrefour de l'art conceptuel, le travail de Jemison interroge les stratégies visuelles dont nous avons hérité et la façon dont elles peuvent limiter ou élargir notre accès à l'histoire.
Elle est titulaire d'une maîtrise de la School of the Art Institute de Chicago (2009) et d'une licence en littérature comparée de l'université Columbia (2003). Elle a participé à différents programmes de résidence pour artistes, dans le cadre notamment de Smack Mellon, Brooklyn ; International Studio and Curatorial Program à Brooklyn ; Project Row Houses à Houston Elle présente en 2015 sa commande pluripartite « Promise Machine » au Museum of Modern Art de New York.
Le travail de Steffani Jemison est exposé aux Etats-Unis et à l'étranger, notamment par le Brooklyn Museum (New York), le Drawing Center (New York), LAXART (Los Angeles), le New Museum (New York), l'Académie royale danoise des Beaux-arts (Copenhague), le Studio Museum de Harlem (New York), Laurel Gitlen, la Team Gallery, entre autres.
Justin Hicks (né à Cincinnati, vit et travaille dans le Bronx) est un artiste multidisciplinaire et performeur utilisant la musique et le son pour explorer des thèmes tels que l'identité, le travail ou l'esthétique du rêve américain.
Son travail est montré et diffusé dans le monde entier. Hicks multiplie les collaborations avec des musiciens, plasticiens, metteurs en scène, etc. (Abigail DeVille, Charlotte Brathwaite, Kaneza Schaal, Meshell Ndegeocello, Cauleen Smith, Helga Davis, Chris Myers, Ayesha Jordan...).Son projet collaboratif développé avec Steffani Jemison, Mikrokosmos, a donné lieu à de nombreuses performances et expositions internationales.
Avec Justin Hicks (voix, Sundrum), Jonathan Hoard (voix), Steffani Jemison (voix, glockenspiel), Allison Loggins-Hull (flûte), Alexis Marcelo (voix, piano), Anaïs Maviel (voix), Kenita Miller-Hicks (voix), Tim Darden, Quincy Flowers, Ayesha Jordan, Kara Lynch, Alexis Marcelo, Okwui Okpokwasili, David Hamilton Thomson (chœurs).
Notes de Pablo de Ocampo.
Conception graphique : Preston Thompson.
Enregistrement : Ernie Indradat.
Mastering : Adam Gonsalves, Telegraph Mastering.

Publié par the Western Front, Vancouver.
 
2020 (parution prévue au 4e trimestre)
 
18.00
 
à paraître
Mikrokosmos Mikrokosmos Mikrokosmos Mikrokosmos
Steffani Jemison, Justin Hicks : autre titre



 haut de page