les presses du réel

Paris, laboratoire des avant-gardesTransformations / transformateurs, 1945-1965

Paris, laboratoire des avant-gardes Michel Giroud - Paris, laboratoire des avant-gardes
Un bilan schématique des transformations de l'art (1945-65), à Paris.
Cet ouvrage est un bilan schématique des transformations de l'art (1945-65), à Paris, où s'entrecroisent plusieurs tendances et mouvements antagonistes comme l'abstraction lyrique contre l'art abstrait géométrique, comme le lettrisme puis l'Internationale situationniste contre le surréalisme et l'art cinétique ; la mouvance de la poésie concrète, spatiale et sonore contre tous les -ismes ; Fluxus, un non-mouvement, pour l'abolition des limites entre les arts et la multiplication des cercles d'action, partout. C'est une époque de gestation et de mutation, à tous les niveaux, où vont apparaître des singularités dynamiques, au-delà de la clôture des idéologies, des clans et des vérités, en faveur de la diversité et de la pluralité.
Michel Giroud, peintre oral et tailleur en tout genre, historien et théoricien des avant-gardes (Dada, Fluxus et Cie), fondateur d'entreprises (Kanal, MMAM, IAM, PTT…), dirige la collection L'écart absolu aux Presses du réel, avec la volonté de construire la poésie totalement totale (de Fourier à Filliou en passant par Proudhon, Brisset, Satie...).
 
Paris, laboratoire des avant-gardes Paris, laboratoire des avant-gardes Paris, laboratoire des avant-gardes


 haut de page