les presses du réel

ABC... MuseumWortbilder

Franz Erhard Walther - ABC... Museum
Les "mots-images" de l'artiste allemand (travaux de jeunesse).
Pendant l'automne et l'hiver 1957-1958, un étudiant de l'Ecole d'Arts Appliqués d'Offenbach réalise deux cents gouaches sur lesquelles ne sont représentés que des mots. Il faudra attendre près de quarante ans pour qu'une partie importante de ces travaux, tenus pour perdus, ne soit retrouvée...
Dans l'intervalle, cet étudiant se sera affirmé comme l'un des principaux artistes de sa génération. Avec le 1. Werksatz ("1ère Série d'œuvres"), il aura réalisé l'une des percées les plus conséquentes, accomplies par les avant-gardes des années soixante - une percée qui contribuera à remodeler profondément la perception que l'œuvre d'art offre de notre corps, de l'espace, du temps ou de notre rapport à l'autre.
Quel sens attribuer alors à ces travaux de jeunesse ? Comment intégrer ces "mots-images" (Wortbilder) à l'œuvre de Franz Erhard Walther et comment comprendre la crise de la représentation dont ils semblent dépositaires ? Comment, enfin, les rapporter à une histoire de l'art où les cartes se redistribuent constamment ?
Le travail de Franz Erhard Walther (né en 1939 à Fulda, Allemagne) se situe à la croisée de la sculpture minimaliste, de l'art conceptuel, de la peinture abstraite et de la performance. En impliquant le corps dans ses formes, et les faisant ainsi muter à l'infini, l'artiste explore depuis les années 1960 la relation entre sculpture et action, architecture et représentation, à partir d'un réservoir magistral des possibles fondamentaux du corps qui place le visiteur dans l'épreuve instinctive du seuil, à la fois devant et dans l'œuvre.
Franz Erhard Walther a participé notamment aux expositions légendaires d'Harald Szeemann When Attitudes Become Form (1969) et Documenta 5 (1972). Plus récemment, la DIA Art Foundation de New York, le Mamco de Genève, le ZKM de Karlsruhe ou encore le Wiels de Bruxelles et le CAPC de Bordeaux lui ont consacré de vastes expositions.
Franz Erhard Walther a reçu le Lion d'or à l'occasion de la 57e Biennale de Venise en 2017.
 
Edité et postfacé par Philippe Cuenat.
Traduction du français en allemand par Andreas Münzner.
Traduction de l'allemand en français par Mirjam Egli et Sonja Queloz.
 
paru en 2004
édition bilingue (français / allemand)
17 x 24 cm (broché)
304 pages (76 ill. coul. et 41 ill. n&b)
 
32.00
 
ISBN : 978-2-940159-32-1
EAN : 9782940159321
 
en stock
 


 haut de page