les presses du réel

Feathers

Manon - Feathers
Carnet de bord de l'artiste suisse, rédigé en 2005 durant la conception d'un documentaire finalement abandonné. Entre journal intime et notes de travail, Feathers offre une porte d'entrée singulière dans le quotidien de Manon, entremêlé de souvenirs et de réflexions sur sa pratique artistique.
« Un film documentaire qui devait être réalisé pour le cinéma est mentionné dans mes notes, tout comme une biographie qu'un journaliste avait l'intention d'écrire », écrit Manon. « J'ai fini par annuler les deux, ainsi que beaucoup d'autres choses. » Mais les « notes » de l'artiste suisse pour le documentaire prévu en 2005, des entrées semblables à un journal intime « sur le passage du temps, et sur le passage de mon temps », ont été conservées et sont publiées ici pour la première fois. Au vu de la multitude de détails qu'elles fournissent, il semble quelque peu réducteur de les appeler « notes ». Feathers prend en fait la forme d'un journal intime, et s'avère être un récit à plusieurs niveaux offrant un regard succinct et pourtant léger sur la vie, l'art, les hommes et les préoccupations quotidiennes de Manon.
Dans un mélange de prose retenue, résolue et souvent drôle, l'artiste tente avec prudence mais assurance de mettre en mots l'équilibre entre sa vie quotidienne et sa carrière artistique d'autoportraits très stylisés. Feathers entremêle les souvenirs et le présent avec des commentaires sur des sujets apparemment mineurs. Contrairement à ses mises en scène élaborées, ce qui intéresse l'auteure n'est pas l'apparat ni le sensationnalisme, mais de minuscules sautes d'humeur, des observations poétiques de son environnement urbain et naturel, les vicissitudes du cœur, et des réflexions sur le vieillissement et la fugacité.
Manon (née en 1946 à Berne, vit et travaille à Zurich) est considérée aujourd'hui comme la plus importante représentante de l'art de la performance en Suisse, tout en s'inscrivant dans l'avant-garde européenne du début des années 1970.
Durant sa jeunesse, elle étudie les arts et le théâtre à Zurich, avant d'atteindre une certaine renommée avec sa première installation, Salmon-Colored Boudoir, datée de 1974. Installée à Paris à la fin des années 1970, elle se tourne vers la photographie, produisant de nombreuses séries en noir et blanc, dont La dame au crâne rasé. Le travail de Manon explore les thèmes de l'identité, du genre, de l'érotisme et du temps qui passe.
Profondément marquée par une conscience féministe, Manon, contrairement à la plupart de ses contemporaines, ne vise ni la provocation, ni le militantisme. Son travail se situe plutôt dans une sphère fantasmagorique où luxure et jeux de rôles se mêlent en un monde onirique, parfois même cauchemardesque.
Manon a reçu le Prix Meret Oppenheim en 2008.
Conception graphique : Marietta Eugster.
 
2021 (parution prévue au 1er trimestre)
édition anglaise
12 x 19,5 cm (broché)
248 pages (1 ill. coul.)
 
38.00
 
ISBN : 978-3-907236-10-9
EAN : 9783907236109
 
à paraître


 haut de page