les presses du réel

Libre-échange

Pierre Bourdieu, Hans Haacke - Libre-échange
Contre la multinationale néoconservatrice des nouveaux croisés de la culture occidentale, pourfendeurs du relativisme et de l'avant-gardisme, contre les intrusions perverses du patronage d'Etat, contre le nihilisme esthète des révolutionnaires en trompe-l'oeil, comment affirmer l'indépendance de l'intellectuel et de l'artiste critiques, capables d'engager les ressources les plus raffinées de la recherche formelle dans la défense de la liberté créatrice, comment sauvegarder les franchises de cet univers de libre-échange qu'est et doit être le monde des artistes, des écrivains et des savants ? Telles sont quelques-unes des questions dont l'artiste et le sociologue débattent ici, avec le franc-parler qui devrait, selon eux, être de règle dans tous les échanges intellectuels.
 
Artiste né à Cologne en 1936, Hans Haacke s'est installé aux Etats-Unis après des études à la Staatliche Werkakademie de Kassel. De 1967 à 2002, il a enseigné à The Cooper Union de New York. Dans ses premières œuvres, il s'intéresse aux processus physiques et organiques. L'exposition séminale au MIT (Massachusetts Institute of Technology) en 1967, recréée en 2011, présente un des premiers ensembles de ces œuvres que Haacke nomme « systèmes ». Progressivement, son attention se déplace sur le contexte socio-politique dans lequel l'art est présenté et vendu. Son exposition personnelle, programmée en 1971 au Guggenheim Museum de New York est annulée à cause d'une œuvre qui déclenche la controverse, Shapolsky et al., Manhattan Real Estate Holdings, A Real-Time Social System, et qui aurait dû présenter une cartographie des propriétés immobilières de Manhattan. Un grand nombre d'expositions lui sont consacrées dans des musées internationaux comme le Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía (Madrid), l'Akademie der Künste (Berlin), la Tate Gallery (Londres), le New Museum of Contemporary Art (New York), et le Centre Georges Pompidou (Paris). Ses œuvres ont été aussi présentées dans des expositions comme la Whitney Biennial (2000), documenta (1972, 1982, 1987, 1997) et dans les biennales de Sharjah, Gwangju, Johannesburg, São Paolo, Sydney et Tokyo. Haacke a reçu le Lion d'or, avec Nam June Paik, pour le Pavillon allemand de la Biennale de Venise de 1993.
 
Coédition Seuil.
 
paru en 1993
édition française
152 pages
 
ISBN : 978-2-02-021380-6
EAN : 9782020213806
 
épuisé


 haut de page