les presses du réel

The Price ClubSelected writings (1977-1998)

John Miller - The Price Club
Une analyse critique des pratiques et théories d'après-guerre.
Miller illustre parfaitement le propos de cette collection, dédiée aux écrits d'artistes : il s'agit de questionner les pratiques artistiques et de commissariat, aussi bien que la théorie, mais à travers le point de vue singulier de l'artiste, impliqué dans son propre travail et en rapport avec celui des autres.
Pour Miller, ce rapport entre production et réception est de type dialectique. Il affirme depuis ses premiers écrits que l'artiste n'a d'autre choix que de se confronter aux questions socio-politiques, aux aspects de l'appareil idéologique impliqués dans les productions culturelles, et, en conséquence, à un certain corpus théorique (qu'il soit constitué de Walter Benjamin, de l'Ecole de Francfort, ou des écrits féministes ou post-structuralistes) qui permet d'appréhender ces dimensions de la production artistique.
Des courts textes “polémiques” aux essais théoriques développés, en passant par Ed Ruscha, Bruce Nauman, Richard Artschwager ou John Baldessari, ce recueil répond de manière stimulante au pluralisme esthétique actuel et renverse certaines valeurs.

« Miller manages to combine a shrewd understanding of art-historical correlations with a daunting knowledge of popular culture. » – Bruce Hainley, Artforum (été 2001)

« Miller is an erudite and sophisticated analyst and reporter of the most complex post-war thought. » – Liam Gillick, Art Monthly (septembre 2001)
Aux côtés de Mike Kelley, de Jim Shaw, mais aussi de Tony Oursler ou de Stephen Prina, John Miller (né en 1954 à Cleveland, Ohio, vit et travaille à New York et à Berlin) incarne une position singulière dans l'art contemporain, et représente une synthèse entre une critique radicale de la représentation et un retour post-conceptuel vers le « réel ». Utilisant des genres surdéterminés (peinture figurative, photographie de voyage, peinture de paysages, etc.), Miller joue depuis la fin des années 1970 sur la valorisation de la fonction de l'auteur et la diminution concomitante de l'aura de l'œuvre, partageant certaines préoccupations de Sherrie Levine et de Richard Prince, tout en résistant à la tentation d'une simple « appropriation esthétique ». Ce refus de toute réduction de son travail à un pur discours critique, qui s'est illustré dans l'évolution d'une œuvre complexe à partir des années 1980, explique sans doute sa relative confidentialité, malgré la reconnaissance critique de théoriciens comme Hal Forster.
Egalement écrivain, John Miller a travaillé comme rédacteur américain pour Artscribe à partir de 1987 et a fondé Acme journal en 1991. Depuis une trentaine d'années, il a écrit intensément et publié des textes dans Artforum, October et Texte zur Kunst, ainsi que dans de nombreux catalogues d'exposition. Il a enseigné l'art à l'université de Columbia, à l'école des arts visuels à New York, à l'université de Yale et à la Cooper Union.

Voir aussi : John Miller & Jutta Koether.
 
Edité par Lionel Bovier.

Publié avec JRP|Ringier.
 
paru en 2000
édition anglaise
15 x 21 cm (broché)
192 pages
 
12.00
 
ISBN : 978-2-84066-039-2
EAN : 9782840660392
 
en stock
The Price Club


 haut de page