Kitasono Katué

 
Kitasono Katué (1902-1978) est le créateur au Japon de la revue VOU, seule revue d'avant-garde avec ASA de Niikuni, dont il réalisera toutes les couvertures. Kitasono Katué a été en correspondance avec André Breton dans les années 1930, avec Ezra Pound qui l'appelait KitKat, et pour les contemporains avec Jean-François Bory. Pour la poésie concrète, il a échangé avec Haroldo de Campos et a développé dans les années 1960 le « Plastic Poem » à base photographique. Comme il le dit dans un texte de 1966 : « L'appareil photographique peut créer un merveilleux poème, même à partir d'objets insignifiants… Un poème plastique qui n'a besoin ni de lignes ni de strophes est la figure d'un poème lui-même. En d'autres mots, c'est un “dispositif pour un poème” pour lequel rythme et sens ne sont pas des facteurs essentiels. » À la même époque, il réalisera 3 petits films, dont les titres sont en français, « Un corps à corps », « Le temps de la fille » et « Une idée verticale ».
Kitasono Katué a eu une exposition aux Etats-Unis au LACMA à Los Angeles organisée par John Solt, et un musée lui est consacré à Kyoto.
 
Kitasono Katué - 1902-1978
2020
édition française
Les presses du réel – Avant-gardes – L'écart absolu – Chantiers
à paraître
La monographie de l'artiste-poète japonais le plus renommé du XXe siècle en Europe et aux Etats-Unis, actif depuis les années 1920, figure de la poésie visuelle, en lien avec toutes les avant-gardes littéraires et artistiques européennes et américaines, par Jean-François Bory, Jacques Donguy et Marie Kawazu.


 haut de page