João Maria Gusmão

 
João Maria Gusmão (né en 1979 à Lisbonne) étudie à l'école des Beaux Arts de la capitale portugaise (FBAUL) de 1997 à 2002, où il rencontre Pedro Paiva (né en 1977 à Lisbonne). Les deux artistes débutent leur collaboration en 2001 et travaillent ensemble depuis. Ils mettent en place ce qu'ils décrivent eux-mêmes comme l'écriture d'une « fiction poétique philosophique », produisant un corpus artistique d'œuvres diverses et variées : de la sculpture à l'installation ou le court métrage en 16 ou 35 mm, en passant par l'écriture ou l'édition. Influencés par la science-fiction, l'ethnographie ou les sciences occultes et phénomènes paranormaux, leurs courts-métrages muets questionnent les limites de la perception à travers de petits scénarios énigmatiques, oscillant en permanence entre réalité et fiction, humour et poésie. Réalisés avec peu de moyens, avec des effets spéciaux « low-tech », ces films nous dévoilent volontairement les ressorts de leur fabrication. Si, au premier abord, leur démarche semble avoir un caractère scientifique, elle se révèle en fait plus proche de la pataphysique d'Alfred Jarry, détournant avec ironie les méthodes d'investigation de l'archéologie ou de l'anthropologie. Leur production récente porte sur le mouvement et la durée, notions qu'ils développent au sein du vocabulaire cinématographique, à travers des références aux pionniers du cinéma tels qu'Eadweard Muybridge et Étienne-Jules Marey, mais aussi au sein de leurs propres expérimentations et de leurs inventions conceptuelles.
En parallèle à leur travail plastique, ils publient depuis 2005 la revue philosophique Eflúvio Magnético, qui rend compte du vaste champ de leurs différentes recherches et interventions.
João Maria Gusmão nourrit également des collaborations de longue date avec d'autres artistes ainsi que des lieux alternatifs de la scène artistique lisbonnine : il a imaginé textes et images pour des projets avec Natxo Checa et ZdB et a travaillé avec Alexandre Estrela, Mattia Denisse ou Gonçalo Pena, entre autres artistes.
Les œuvres cinématographiques de Gusmão et Paiva ont été présentées à travers le monde lors d'expositions personnelles immersives ainsi qu'à plusieurs biennales : à São Paulo (2006), à Manifesta (2008), à Gwangju (2010) et à Venise (2009 et 2013). Leurs œuvres figurent dans les collections de plusieurs musées internationaux, parmi lesquels la Tate Modern, le musée Reina Sofia, le musée Serralves, le Centre Georges Pompidou, le Philadelphia Museum of Modern Art, le SFMOMA et le Nouveau Musée National de Monaco.
 
João Maria Gusmão - João Maria Gusmão présente Eugène Frey - Inventeur des célèbres Décors lumineux à transformations du Théâtre de Monte Carlo appliqués pour la première fois à l\'Exposition universelle de Paris 1900
2020
édition bilingue (français / anglais)
Paraguay Press
Un parcours précinématographique qui recontextualise l'œuvre du peintre Eugène Frey (1863-1930), inventeur de techniques inédites de décor animé pour le théâtre, contemporaines des pionniers du cinéma, aux côtés de Loïe Fuller, Georges Méliès, Lotte Reiniger, mais aussi Michel Ocelot et Hans-Peter Feldmann... Première monographie d'Eugène Frey, le somptueux catalogue de l'exposition au Nouveau Musée national de Monaco rassemble des textes de Stéphane Tralongo (université de Lausanne) et Laurent Mannoni (Cinémathèque française).
João Maria Gusmão - Lua Cão
2019
édition bilingue (anglais / espagnol)
Mousse - Mousse Publishing (livres)
Une expérience cinématographique panoptique, chorégraphiée et immersive, à l'intersection du travail vidéo de trois artistes.
João Maria Gusmão - Teoria Extraterrestre
2015
édition bilingue (anglais / livre de traduction en français)
Mousse - Mousse Publishing (livres)
Monographie de référence du duo d'artistes portugais.


 haut de page