les presses du réel

J'idéeVariations sur Jean Dupuy (livre + DVD)

J\'idée Jean Dupuy - J\'idée
Un portrait de Jean Dupuy à travers un film de Gilles Coudert et un recueil de textes inédits.
Soit un artiste, Jean Dupuy, qui signait Ypudu et qui disait « l'art est ci, et l'art est là ». Soit l'art relationnel joyeux des performances collectives à New York au début des années 1970. Soit la malice anagrammatique qui libère poétiquement le langage des logiques convenues. Soit la distance élégante et rigoureuse alliée à l'insolence du naturel. Soit un film de Gilles Coudert, portrait sensible de l'itinéraire singulier et romanesque d'un artiste charismatique et hors normes. Soit un recueil de textes inédits de Pierre Baumann, Patricia Brignone, Jean-Baptiste Delorme, Arnaud Labelle-Rojoux, Éric Mangion et Julia Robinson.
Le film de Gilles Coudert raconte le destin singulier, humain, sensible, romanesque, extraordinaire de Jean Dupuy, artiste hors normes, charismatique et singulier. Portrait d'un personnage aux multiples vies : pionnier de l'art technologique, performeur et grand ordonnateur de soirées artistiques dans le New York effervescent des années 1970-1980, devenu ermite « graphologue », bricoleur et anagrammiste, retiré à Pierrefeu, nid d'aigle perché au sommet d'une montagne de l'arrière-pays niçois. Le film se tisse en croisant l'échange intime entre l'artiste et le réalisateur avec les témoignages de Patricia Brignone, Catherine Cattaneo, Augustin Dupuy, Alexandre Gérard, Arnaud Labelle-Rojoux, Éric Mangion, Jeffrey Perkins, Julia Robinson et Christian Xatrec. Des images d'archives, pour la plupart inédites, invitent les spectateurs à suivre l'itinéraire unique de Jean Dupuy en replaçant ses actions dans leur contexte historique et artistique.
Jean Dupuy, né en 1925 à Moulins et mort en 2021 à Nice, a vécu et travaillé à Roquesteron (Provence-Alpes-Côte d'Azur) et à New York (États-Unis).
« Jean Dupuy abandonne Paris pour New York en 1967, après avoir jeté la plus grande partie de sa production picturale (issue de l'Abstraction lyrique) dans la Seine : une action qu'il commentera plus tard en deux mots : « Plouf ! Ouf ! » Un an à peine après qu'il fut arrivé à New York, sa sculpture Cone Pyramid (Heart Beats Dust) s'impose comme l'œuvre emblématique d'EAT. Cette sculpture de poussière, activée par les pulsations cardiaques des spectateurs, est la première rencontre de Jean Dupuy avec l'idée même du collectif mais aussi avec ce qu'il nomme le Lazy Art : l'art paresseux, un art qui consisterait, nous dit-il, à « faire travailler les autres, en grande partie, à sa place ». Le succès immédiat que rencontre Cone Pyramid (Heart Beats Dust) lui permet de poursuivre pendant plus de quatre années ses recherches « techno-sensorielles », conjointement avec les institutions artistiques et un marché de l'art de plus en plus prédominant. En 1972, il déserte la Sonnabend Gallery pour se consacrer à un art vivant, un art qui ne réponde pas aux diktats du marché, et il organise, en mai 1973, son premier événement collectif, une exposition, « About 405 East 13th Street (#1) », pour laquelle il invite trente artistes à intervenir dans et à propos de son lieu (un loft, espace à la fois de travail et de vie) : des interventions minimales, imperceptibles, pour la plupart, où les œuvres présentées ne sont pas à vendre. » (Christian Xatrec, communiqué de presse de l'exposition « Jean Dupuy : les années collectives (1973-1983) », galerie Loevenbruck, Paris)
En 1979, Jean Dupuy décide de mettre un terme à l'organisation de performances collectives, et se consacre davantage à la création d'objets et aux recherches anagrammatiques. Il quitte New York en 1984 et s'installe à Pierrefeu dans l'arrière-pays niçois, où il écrit son premier livre d'anagrammes : Ypudu anagrammiste (Christian Xatrec publication, New York, 1987). Il réalise également de grandes peintures anagrammatiques sur toiles et différents objets utilisant souvent optiques et moteurs.

Voir aussi Arnaud Labelle-Rojoux : En affinité(s)Marcel Duchamp / Jean Dupuy.
Textes de Pierre Baumann, Patricia Brignone, Jean-Baptiste Delorme, Arnaud Labelle-Rojoux, Éric Mangion, Julia Robinson.
Film réalisé par Gilles Coudert.

Coédité avec le CNAP.
 
paru en septembre 2021
édition bilingue (français / anglais), DVD versions originales sous-titres français et anglais
14 x 19 (broché)
120 pages (ill.), DVD vidéo 52'
 
20.00
EAN : 3760083750410
 
en stock
 
voir un extrait vidéo
J'idée J'idée
Jean Dupuy : autre titre



 haut de page