les presses du réel

Dixit n° 02 – A Matter of Data

Yony Santos, Marina Otero Verzier - Dixit n° 02
Deuxième numéro de la revue critique Dixit dans lequel les voix de l'architecte Yony Santos de l'agence d'architecture suisse TYPICALOFFICE et de Marina Otero Verzier, directrice de recherche au Het Nieuwe Instituut (HNI), se confrontent autour du thème « A Matter of Data ».
L'architecture est une question d'espace mais la compréhension de cet élément est en cours d'évolution par l'émergence de nouvelles formes de réalités assistées et électroniques. A Matter of Data explore ce phénomène en observant les environnements et les installations qui interrogent notre expérience de l'espace et en étudiant la dualité et les relations entres interfaces physiques et numériques de tout genre.
À l'image d'une discipline qui se renouvelle sur elle-même, les éditions Cosa Mentale reprennent le flambeau de la revue critique – qui fût leur toute première forme. Elles souhaitent ainsi enrichir encore le débat autour de l'architecture en apportant une parole qui se confronte à l'actualité. L'architecture est un point à la convergence des questionnements, une discipline nourrie d'approches transversales. A ce titre, comme une signature, Cosa Mentale s'attache à conserver un point de vue critique, riche d'un regard social et politique dont la discipline architecturale relève, afin de mettre au jour sa complexité et ses aspirations.
Pour chaque numéro, trois fois par an, deux contributeurs sont invités à partager leur réflexion autour d'un thème inédit.
Yony Santos est un architecte basé à Genève. Né en Suisse, Yony Santos étudie l'architecture à l'Académie d'architecture de Mendrisio (CH), à l'École polytechnique de La Coruña et à la Aalto University of architecture d'Helsinki. De 2005 à 2015, il travaille entre autres pour l'atelier Peter Zumthor & Partner et l'agence de l'architecte Jean-Christophe Quinton à Paris. En 2015 Yony Santos fonde le bureau d'architecture TYPICALOFFICE à Genève. Lauréat du concours international Europan et nominé par l'Office fédéral de la culture aux Swiss Art Awards en 2018, cette structure de travail est un laboratoire d'art, d'espace et de technologie appliqués à tous type d'explorations sociales ou urbaines.
Parallèlement à ces activités, Yony Santos exerce comme expert et critique indépendant pour plusieurs universités en Suisse et à l'étranger. De 2014 à 2019 il enseigne comme professeur assistant à l'Académie d'architecture de Mendrisio. Depuis 2016 il est également correspondant pour la plateforme d'architecture et d'urbanisme espazium.ch à Zürich ainsi que membre et fondateur du nouveau comité national d'Europan Suisse à Bienne. Yony Santos dirige plusieurs projets de recherche fusionnant architecture et technologies numériques et travail notamment sur l'imbrication typologique de l'espace physique et virtuel. Des expérimentations spatiales appliquée à des problématiques contemporaines et conçues comme des prétextes pour favoriser la genèse d'une pensée critique de l'espace et les environnements bâtis.
Architecte basée à Rotterdam, Marina Otero est directrice de recherche au Het Nieuwe Instituut (HNI) – l'institut néerlandais pour l'architecture, le design et la culture numérique et les archives nationales des Pays-Bas pour l'architecture et l'urbanisme. Parallèlement à la direction de projets de recherche et à l'organisation de plusieurs expositions au Het Nieuwe Instituut (depuis 2015), Marina Otero a été commissaire à la Biennale d'art de Shanghai 2021. Lors de la 16e Biennale internationale d'architecture de Venise en 2018, Otero a été commissaire de l'exposition Work, Body, Leisure pour le pavillon national néerlandais. Dans le cadre de l'agence After Belonging, elle a été commissaire en chef de la Triennale d'architecture d'Oslo en 2016. Entre 2013 et 2015, alors qu'elle était basée à New York, Otero a été directrice de la programmation du réseau mondial à Studio-X, un réseau mondial de laboratoires de recherche explorant l'avenir de l'environnement bâti, lancé par la Graduate School of Architecture Planning and Preservation de l'Université de Columbia.
Depuis septembre 2020, Otero est à la tête du Master en Social Design de la Design Academy Eindhoven. Elle avait auparavant enseigné au Royal College of Art de Londres, à l'ETSAM, au Barnard College, au Columbia GSAPP, à la HEAD de Genève, et donné des conférences dans des universités du monde entier. Elle a co-édité More-than-Human (2020), I See That I See What You Don't See (2020), Unmanned: Architecture and Security Series (2016-20), Architecture of Appropriation (2019), Work, Body, Leisure (2018), After Belonging : Les objets, les espaces et les territoires des voies de transit (2016) et Rencontres prometteuses (2014). Otero a obtenu son doctorat à l'ETSA de Madrid avec la thèse Evanescent Institutions, qui examine l'émergence de nouveaux paradigmes pour les institutions culturelles, et en particulier les implications politiques des structures temporelles et itinérantes. Elle a étudié l'architecture à la TU Delft et à l'ETSA Madrid, et a obtenu en 2013 le diplôme de chercheur Fulbright du MS en pratiques critiques, curatoriales et conceptuelles en architecture de l'Université Columbia GSAPP.
Direction de publication : Giacomo Ortalli.
Comité éditorial : Simon Campedel, Frédéric Einaudi, Mathias Gervais de Lafond, Baptiste Manet, Claudia Mion, Giacomo Ortalli, Simon Vergès.

Conception graphique : Spassky Fischer
 
paru en juin 2021
édition bilingue (français / anglais)
23 x 30 cm (broché)
64 pages (ill. n&b)
 
18.00
 
ISBN : 978-2-491039-09-7
EAN : 9782491039097
 
en stock
Dixit Dixit Dixit Dixit


 haut de page