les presses du réel

Le portrait de Ma

Ma Desheng - Le portrait de Ma
Ouvrage présentant une série d'autoportraits inspirés par le vocabulaire expressif du masque. Mettant en scène une multiplicité d'émotions, les photographies sont accompagnées de légendes qui apportent une distanciation et un paradoxe vis-à-vis du portrait.
Les visages alignés de Ma semblent participer d'un vocabulaire particulier : celui des masques. Très loin de l'impassibilité ou de l'hermétisme cette série de masques s'immobilisent, s'isolent dans des caricatures expressives marquées ou plutôt soulignée. Le portrait de Ma reflète au fil des pages le dérèglement d'un visage en prise avec une multiplicité émotionnelle qui le traverse et en modifie les lignes. Cette suite de visages concentre en une tension presque dramatique des expressions reflétant tour à tour la joie, le sombre, le vif, l'indicible. Le visage ici se préoccupe de sa vérité émotionnelle effective, la théâtralise, la stylise dans l'outrance.
Le dérèglement s'opère aussi entre le portrait, le masque et une phrase qui l'accompagne, le légende. La phrase participe du portrait. Elle établit une cassure, une distanciation, un éloignement, un paradoxe. Entre l'expression isolée du visage et la phrase il y a pour le lecteur une difficulté de rapprochement dialectique logique, une perturbation, une impossibilité, un inconfort de lecture.
Dans Portrait de Ma, tout se passe dans la dissociation entre un visage, son masque et une phrase étrangère à celui-ci, mais qui porte elle aussi son expressivité propre dans une forme courte, presque lapidaire, immédiate.
Ma Desheng (马德升) est né à Pékin en 1952. Très jeune, il pratique en autodidacte la gravure et le dessin, commence à fréquenter les milieux artistiques où se fomente le réveil des avant-gardes chinoises et, en 1979, participe à la création du groupe Les Étoiles. Particulièrement virulent et contestataire, Les Étoiles s'opposent à la doxa imposée par le parti communiste, en affirmant que la réinvention d'un langage artistique ne peut se fabriquer sur la négation de la mémoire mais, au contraire, sur sa prise en compte, son analyse et son éventuel recyclage.
Devenu artiste polymorphe et poète – l'une des figures marquantes de la poésie sonore, de la poésie action et de la lecture performée –, Ma Desheng s'installe en Suisse, puis en France, en 1985. Depuis, et malgré son handicap (il ne se déplace qu'en chaise roulante), il n'a cessé de sillonner le monde, d'expositions en festivals de poésie, pour exposer, peindre, performer, lire, déclamer... dans une énergie de vie d'une rare puissance.
 
paru en juillet 2010
édition française
18 x 16 cm (broché)
104 pages (ill.)
 
17.30
 
ISBN : 978-2-84761-877-8
EAN : 9782847618778
 
en stock
Ma Desheng : autres titres




 haut de page