Du fait de la situation sanitaire et des mesures de confinement, les expéditions sont actuellement regroupées pour être effectuées une fois par semaine : l'ensemble du catalogue reste ainsi disponible. Merci pour votre soutien et pour votre patience...
les presses du réel

Kippenberger sans peine / Kippenberger leicht gemacht

Martin Kippenberger - Kippenberger sans peine / Kippenberger leicht gemacht
Conversations avec Daniel Baumann et Jutta Koether accompagnées de « clichés de reconnaissance ».
Deux conversations à bâtons rompus pour découvrir tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Kippenberger sans pouvoir le lui demander : sa vie, son œuvre, ses scènes primitives, ses pères, ses amours, tout son Bildungsroman en quelques phrases bien senties, son rôle social, ses pairs, ses amis, ses élèves, sa pédagogie, son absence de problèmes avec les problèmes, son rapport à l'argent, ses impasses, ses impatiences, sa sagesse anticipée, ses ripostes fatales, sa méthode créative, ses improvisations sur le fil du rasoir, son parfait professionnalisme, ses imbroglios internationaux, ses petits secrets, ses grandes recettes, ses pensées quotidiennes, ses anniversaires, ses intuitions illustres, ses intentions louables, ses arrière-pensées, sa constante transparence morale, la stratégie de ses tactiques et vice versa, ses goûts culinaires, sa dialectique à tirer dans les coins, son sens inné du style, ses méchants jeux de mots, sa fierté sans faille, sa solitude souveraine et, surtout, cette redoutable bonne humeur qui lui garantit d'être toujours le dernier à parler.
Peintre, plasticien, performeur, sculpteur et photographe allemand, Martin Kippenberger (1953-1997) s'est engagé dans une production intense et variée, prenant à contre-pied, avec une ironie féroce, les comportements du monde de l'art et de la société en général. Il se plaît à poser les questions qui dérangent (« Quelle est votre minorité préférée ? ») et se refuse à faire étalage des qualités qui pourraient plaire (telles que sa virtuosité de peintre). L'art est pour lui un outil de critique généralisée et un instrument d'irrespect au service du désenchantement. Politiquement engagé, mais refusant l'image prophétique d'un Beuys, Kippenberger n'hésite pas à se mettre lui-même en scène pour mieux déconstruire le rôle convenu de l'artiste.
Conversations avec Daniel Baumann et Jutta Koether accompagnées de « clichés de reconnaissance », éditées et traduites de l'allemand par Daniel Baumann.
 
paru en 1997
édition bilingue (français / allemand)
17 x 24 cm (broché)
96 pages (57 ill. n&b)
 
33.00 15.00
(offre spéciale)
 
ISBN : 978-2-940159-03-1
EAN : 9782940159031
 
en stock
Martin Kippenberger : autres titres




 haut de page