les presses du réel

Vers une poésie totale

Adriano Spatola - Vers une poésie totale
Sans doute l'un des textes les plus importants sur les poésie hors-livre (nouvelle édition de l'ouvrage publié en 1993 par Via Valeriano, introuvable), à la fois somme documentaire et manifeste pour souligner le rôle majeur que la poésie et les poètes ont occupé et occupent dans l'ensemble des transformations qui ont bouleversé le champ de l'art contemporain, considéré par les amateurs et les chercheurs comme une véritable bible.
Poésie concrète, poésie visuelle, poésie sonore, poésie action… le genre poétique n'en finit pas de se pulvériser en une infinie de catégories qui peuvent laisser perplexe. Dès les années 1970, le mérite revient à Adrano Spatola, l'un des grands poètes italiens au plus près lié à l'ensemble de ces recherches, d'avoir, au terme d'une relecture magistrale et fidèle d'œuvres qu'il connaissait mieux que quiconque, construit une perspective montrant à l'évidence que tous ces travaux, au-delà de leur foisonnante diversité, s'inscrivent dans une aire commune. Ce celle-ci, les axes majeurs furent tracés il y a un siècle et plus, aussi bien par Mallarmé que par les avant-gardes historiques : dada, futurisme, constructivisme… que Spatola revisite également.
Encore aujourd'hui, Vers une poésie totale reste l'un des textes les plus importants concernant ces poésies indociles, traduit ici par Philippe Castellin, autre poète-activiste et acteur dynamique de la constellation internationale des poésies expérimentales.
Philippe Castellin (1948-2022) est un poète très impliqué, dès les années 1970, dans le développement de la poésie visuelle qu'il s'attache, vers les années 1980, à élargir vers des pratiques multimedia, non exclusives des formes linéaires de l'écriture. Membre co-fondateur, avec Jean Torregrosa, du groupe Akenaton (1984) qui développe, en Corse et ailleurs, un travail d'édition créative et d'intervention par des installations poétiques – et reprendra la direction de la revue Doc(k)s (1991-2022) sur l'invitation du fondateur Julien Blaine. A participé régulièrement aux diverses expositions, lectures ou performances liées à l'art contemporain. Aux éditions Al Dante, il publie en 2002 Doc(k)s mode d'emploi.
Adriano Spatola (1941-1988) est l'un des poètes les plus importants des avant-gardes poétiques de la seconde moitié du XXe siècle. Très jeune, il apparaît auprès du groupe des Novissimi, puis du groupe 63, qui ont joué un rôle considérable dans la modernité poétique italienne de l'après-guerre. Très vite il précisera son intérêt pour des pratiques poétiques expérimentales : visuelles, concrètes, sonores, performatives… Éditeur, il crée une revue, Tam tam ; une structure éditoriale, Geiger ; et une série de cassettes consacrée à la poésie sonore : baobab. Il laisse derrière lui une œuvre considérable, poétique et théorique.
Edité par Laurent Cauwet.
Annoté et traduit de l'italien par Philippe Castellin.
 
2022 (parution prévue au 4e trimestre)
édition française
14 x 21 cm (broché)
264 pages
 
25.00
 
ISBN : 978-2-37896-366-8
EAN : 9782378963668
 
à paraître


 haut de page