les presses du réel

FXMVTUne histoire de Faux Mouvement

FXMVT Patrick Nardin - FXMVT
L'histoire du centre d'art contemporain de Metz sur quatre décennies, en 500 pages.
FXMVT est la contraction sans voyelles de « Faux Mouvement », centre d'art créé au début des années 1980 à Metz. L'ouvrage revient sur l'histoire de ce centre depuis les premières années nomades, sans espace permanent d'exposition, jusqu'aux événements les plus récents du lieu actuel, qui s'est ouvert en 1997, dans un ancien studio de télévision laissé alors à l'abandon depuis plusieurs années. Cette histoire fait l'objet ici d'une reconstruction sans chronologie dans laquelle les œuvres et les périodes se mêlent à partir de correspondances formelles, thématiques, plastiques, factuelles, sans nécessaire respect de la continuité des faits. C'est donc une histoire reconstituée, décadrée, qui se présente comme un montage articulant des séquences disparates dans une nouvelle cohérence. La documentation durant toute ces années est énorme, mais elle n'a pas été analysée dans une perspective académique ou à partir d'un projet d'inventaire ; il s'agit plutôt d'une entreprise de prélèvement et de sélection, qui déplace dans la reprise de cette mémoire, des modalités de réflexion proches du cinéma. Sans vouloir récupérer les seuls temps forts, il s'agit de savoir ce qui a pu prendre consistance à travers le temps ; on évitera donc les anecdotes, les mondanités, la nostalgie, pour essayer de revoir ce qui a eu lieu, c'est-à-dire les faits, les œuvres, le travail des artistes, à l'aune de nouveaux commentaires.
Œuvres de Wendelien Van Oldenborgh, Cécile Bart, Sarkis, Edson Barrus, Fabien Lerat, Hilmar Boehle, Wolfgang Robbe, Lorraine Pellegrini, Manfred Sternjakob & Dominique Cervantès, Le Gentil Garçon, Julien Grossmann, Yo Ota, Yann Beauvais & Thomas Köner, Bertrand Gadenne, Liz Bachhuber, Jacques Vieille, Christoph Rihs, Gilberto Zorio, Jean-Marie Bertholin, Didier Trénet, Paul-Armand Gette, Gérard Collin-Thiébaut, Stéphane Lallemand, Jean-Marie Krauth, Cyriaco Lopez, Garry Neill Kennedy, Tania Mouraud, Marco Godinho, Joël Hubaut, Active Men (Harry Sachs & Franz Höfner), Vittorio Messina, Étienne Bossut, Niele Toroni, Felice Varini, Vincent Lamouroux, Fabien Lerat, Michel Verjux, Marie-France Uzac, Yoshio Shirakawa, Olga Boldyreff, Ghislaine Portalis, John Giorno, Jean-Philippe Antoine, Jean-Luc Verna, Edmund Kuppel, Roberto Pellegrinuzzi, Takeshi Ishida, Philippe Jacq, Elsa Tomkowiak, Hiraki Sawa, SLIDERS_lab, Shigeru Ban, Léa Le Bricomte...
Patrick Nardin est professeur en arts plastiques à l'Université Paris 8, artiste et théoricien. Au sein du Labo AIAC, il dirige l'équipe de recherche Esthétique, pratique et histoire des arts (EPHA). Ses recherches se réfèrent aux problématiques de l'image en mouvement dans le champ de l'art contemporain ; elles concernent en particulier les techniques obsolètes ou défaillantes et leur confrontation aux médias les plus récents. Son travail plastique développe un concept de « cinémas de papier », fondé sur le principe de films peints, faisant de l'image projetée un dispositif d'exposition de la peinture. Il a publié, entre autres, un essai intitulé Effacer-Défaire-Dérégler... (L'Harmattan, 2015), et codirigé Cambodge, cartographie de la mémoire (L'Asiathèque, 2017), Archives au présent (PUV, 2017) et (avec Soko Phay) Le paysage après coup (Naima, 2022). Patrick Nardin est également cofondateur du centre d'art contemporain Faux Mouvement à Metz.
Edité par Patrick Nardin.
Textes de Patrick Nardin, Maryse Jeanguyot, Bertrand Gadenne, Bertholin, Paul-Armand Gette, Bruno Durand, Michel Verjux, Pierre-Damien Huyghe, Klaus Schrenk, Benoît Goetz, Sabine Bouckaert, Gérard Lapalus.
 
paru en juin 2022
édition française
17 x 24 cm (relié)
504 pages (ill.)
 
35.00
 
ISBN : 978-2-37896-194-7
EAN : 9782378961947
 
en stock
FXMVT FXMVT FXMVT FXMVT FXMVT FXMVT FXMVT FXMVT FXMVT FXMVT FXMVT FXMVT FXMVT FXMVT FXMVT FXMVT FXMVT FXMVT FXMVT FXMVT FXMVT FXMVT FXMVT FXMVT FXMVT FXMVT FXMVT FXMVT FXMVT FXMVT FXMVT


 haut de page