les presses du réel

Spectres n° 03 – Fantômes dans la machines

Spectres  - Spectres n° 03
Le troisième numéro de la publication annuelle consacrée à l'expérimentation sonore et musicale, autour de la question des intelligences artificielles.
L'expression « fantôme dans la machine » a trouvé naissance dans un contexte particulier, celui de la critique du dualisme cartésien séparant l'âme et le corps, renouant ainsi avec un certain matérialisme mécaniste. Pour le dire simplement, cette approche nie l'existence d'une âme indépendante (le fantôme) qui serait véhiculée par un organisme corporel (la machine). Elle affirme, au contraire, que « l'âme » n'est qu'une manifestation du corps et ne fait qu'un avec lui. Si cette question est encore délicate à trancher, risquant à tout moment de glisser dans le registre des croyances, elle se réactualise à présent autour de l'émergence des intelligences artificielles : est-ce qu'une telle intelligence existe ? Ne se réduit-elle pas à la somme des opérations binaires qui la génère ? Et qu'est-ce au juste que l'artificiel ?
L'artificiel porte toujours en lui un fantasme d'émancipation, d'autonomie et de rupture avec un ordre supposé naturel des choses. Il est subversif. L'IA, en tant, justement, qu'artificielle, embrasse une telle subversion, hybridant les mythes prométhéen et faustien, augurant tout autant de promesses que de dangers potentiels, poussant les enjeux aussi haut que la survie ou l'extinction de l'humanité. À ce titre, le domaine de la création musicale fait figure d'avant-poste. Il est à la fois un terrain d'exploration des applications possibles de l'IA et un domaine possédant déjà une histoire assez longue dans l'intégration des machines et leur puissance de calcul dans le processus de création. De la composition algorithmique aux méthodes de resynthèse, de l'approche logique à la création de systèmes cybernétiques, de la naissance de l'informatique musicale aux réseaux de neurones, la musique, depuis plus d'un demi-siècle, a entamé un dialogue ininterrompu avec l'univers binaire des flux d'électrons et des systèmes de plus en plus complexes qui les gouvernent.
Les textes réunis ici racontent, chacun à leur manière, une face différente de ce prisme étrange que forme une telle alliance. Ils projettent chacun un spectre particulier, révèlent un fantôme, et évoquent une apparition composite d'idées, d'électricité et d'opérations. Ce livre ne se destine donc pas à essayer de trancher le nœud gordien que constitue la question des possibles devenirs et mutations de la logique binaire, et notamment de son dernier avatar, l'IA. Il propose au contraire d'apporter un éclairage multiple sur les manières possibles de s'en emparer, des rêves, des promesses et des doutes que ces devenirs soulèvent, qu'ils s'actualisent dans la création de codes et de programmes pour chevaucher les sons, qu'ils insufflent tout un projet compositionnel, qu'ils révèlent l'algorithmique chez l'humain ou encore qu'ils s'emparent directement de la rédaction du texte lui-même, se hissant à la hauteur de l'auteur. Mais plus que tout, l'enjeu, ici, est d'établir en quoi ces devenirs peuvent résonner et comment cela se manifeste, au travers de toutes ces démarches, de toutes ces réflexions, de toutes ces manières de créer et d'être en vie. Car l'artificiel, l'artefact, est toujours l'enfant hors humain d'un rêve humain, trop humain.
Spectres est une publication annuelle consacrée à l'expérimentation sonore et musicale, coéditée par Shelter Press et l'Ina GRM – Groupe de Recherches Musicales.
Contributions de Keith Fullerton Whitman, Émilie Gillet, Steve Goodman, Florian Hecker, James Hoff, Roland Kayn, Ada Lovelace, Robin Mackay, Bill Orcutt, Matthias Puech, Akira Rabelais, Lucy Railton, Jean-Claude Risset, Sébastien Roux, Peter Zinovieff.

Publié avec l'INA GRM.
 
paru en novembre 2021
édition bilingue (français / anglais)
13,5 x 20 cm (broché)
236 pages
 
14.00
 
ISBN : 978-2-36582-043-1
EAN : 9782365820431
 
en stock
Spectres Spectres Spectres Spectres Spectres Spectres Spectres Spectres Spectres Spectres Spectres Spectres Spectres Spectres Spectres Spectres Spectres Spectres Spectres Spectres Spectres Spectres Spectres Spectres Spectres Spectres Spectres Spectres


 haut de page