les presses du réel

Perceptual Geography (CD)

Thomas Ankersmit - Perceptual Geography (CD)
Un album créé à partir d'une performance live en 2018-2019, commandée par CTM à Berlin et Sonic Acts à Amsterdam et réalisée sur l'acousmonium du GRM. La musique est inspirée par – et dédiée à – la recherche pionnière de la compositrice et artiste Maryanne Amacher (1938-2009) autour de l'holophonie, et créée entièrement sur le synthétiseur analogique Serge Modular.
Dans cette pièce, Ankersmit explore différentes « modalités » d'écoute : non seulement quels sons sont entendus et à quel moment, mais aussi comment et où les sons sont perçus (dans la pièce, dans le corps, dans la tête, loin, à proximité). Les émissions otoacoustiques (sons émanant de l'intérieur de la tête, générés par les oreilles elles-mêmes) jouent un rôle important. Lorsque le volume est élevé, le signal dépasse les haut-parleurs et commence à déclencher des sons supplémentaires dans la tête de l'auditeur, des sons qui ne sont pas présents dans la musique enregistrée. Le fait de tenir les oreilles avec les mains et de faire de légers mouvements de la tête contribue également à donner vie à ces tonalités. Maryanne Amacher a été la première artiste à explorer systématiquement l'utilisation musicale de ces phénomènes, qu'elle appelle « ear tones ».
Le titre fait référence à l'essai d'Amacher intitulé Psychoacoustic Phenomena in Musical Composition: Some Features of a Perceptual Geography, et malgré l'instrumentation entièrement électronique, le paysage et l'environnement y sont fortemeent présents. Il y a des étincelles de feu, un vent hurlant, un tonnerre lointain, un essaim de chauves-souris qui disparaît au loin. Des sons fantomatiques et flottants contrastent avec des sons très dynamiques qui tournent autour de l'auditeur et avec de grandes et lourdes vagues qui déferlent lentement. Les stimuli sonores des « ear tones » se mêlent à ces textures et en émergent. Une ou deux fois, la musique semble se figer complètement dans le temps, mais un léger mouvement de la tête de l'auditeur révèle des changements.
Pour chaque performance en direct, Ankersmit accorde son instrument aux caractéristiques de résonance de l'espace de performance, de sorte que les sons activent la structure, traversant l'architecture et la mettant en mouvement.
Le disque est accompagné d'une longue conversation entre Ankersmit et Serge Tcherepnin, créateur du Serge Modular et ami et collaborateur d'Amacher.
Il s'agit d'une version numérique uniquement, car le procédé produisant les « ear tones » ne peut être transféré de manière adéquate sur vinyle.
Une écoute à haut niveau est recommandée, sur haut-parleurs et non pas au casque.
Thomas Ankersmit (né en 1979 à Leye, Pays-Bas, vit et travaille à Amsterdam et à Berlin) est un compositeur de musique électronique. Cet adepte du synthétiseur modulaire Serge collabore avec des artistes tels que Phill Niblock, Kevin Drumm et Valerio Tricoli. Sa musique combine complexité sonore et puissance électrique brute, pour une expérience intensément physique. Il s'intéresse principalement aux phénomènes acoustiques tels que les infrasons ou les otoémissions acoustiques.
Son travail a été présenté à Hamburger Bahnhof et à l'Institut KW pour l'art contemporain, Berlin ; au Stedelijk Museum, Amsterdam ; à la Kunsthalle, Bâle ; à la Tate Modern, Londres ; au Musée Serralves, Porto ; au MoMA PS1, New York et lors de festivals de musique expérimentale et contemporaine dans le monde entier. Il a également enseigné dans les universités Harvard, Stanford, CalArts et Goldsmiths. Sa musique est diffusée par les labels PAN, Touch et Shelter Press.
Mastering : Kassian Troyer.

Conception graphique : Bartolomé Sanson.
 
paru en juillet 2021
 
16.00
 
en stock
Perceptual Geography (CD) Perceptual Geography (CD) Perceptual Geography (CD) Perceptual Geography (CD) Perceptual Geography (CD)
Thomas Ankersmit : autres titres




 haut de page