les presses du réel

Palais n° 31 – Natures Mortes

Palais Anne Imhof - Palais n° 31
L'artiste allemande Anne Imhof conçoit le numéro 31 du magazine PALAIS à l'occasion de l'exposition Natures Mortes, sa carte blanche au Palais de Tokyo.
Après avoir assiégé le pavillon allemand avec son chef-d'œuvre Faust récompensé par le Lion d'or à la Biennale de Venise en 2017, Anne Imhof prend possession de l'ensemble du Palais de Tokyo, pour composer une œuvre totale et polyphonique. Elle y fait fusionner l'espace et les corps, la musique et la peinture, ses œuvres et celles de ses complices, l'artiste Eliza Douglas et la trentaine d'artistes invités.
Au sommaire de ce numéro : Interviews d'Anne Imhof et d'Eliza Douglas par Vittoria Matarrese. Textes de Laurence Bertrand Dorléac, Jean René Étienne, Emma Lavigne, Paul B. Preciado, Catherine Wood, Renaud Gadoury et Hugo Vitrani.
Deux larges ensembles iconographiques consacrés au travail d'Anne Imhof et à son projet au Palais de Tokyo, comprenant de nombreuses vues de l'exposition, et aux œuvres des artistes d'hier et d'aujourd'hui présentées dans Natures Mortes.
Avec Alvin Baltrop, Mohamed Bourouissa, Eugène Delacroix, Trisha Donnelly, Eliza Douglas, Cyprien Gaillard, Théodore Géricault, David Hammons, Eva Hesse, Mike Kelley, Jutta Koether, Klara Lidén, Joan Mitchell, Oscar Murillo, Eadweard Muybridge, Cady Noland, Precious Okoyomon, Francis Picabia, Giovanni Battista Piranesi, Sigmar Polke, Bunny Rogers, Sturtevant, Yung Tatu, Paul Thek, Wolfgang Tillmans, Rosemarie Trockel, Cy Twombly, Adrián Villar Rojas.

Publié à l'occasion de l'exposition Anne Imhof – Natures Mortes au Palais de Tokyo, Paris, de mai à octobre 2021.
Publié deux fois par an, le magazine Palais offre un regard enrichi sur les expositions et la programmation du Palais de Tokyo. Palais donne à voir l'art contemporain d'une manière actuelle et, aussi souvent que possible, du point de vue des artistes eux-mêmes. Dossiers thématiques, entretiens, essais, projets spéciaux et inserts sont autant de contributions d'artistes, de critiques d'art, d'historiens ou de théoriciens qui font du magazine Palais un outil indispensable pour appréhender l'art contemporain.
Anne Imhof (née en 1978 à Giessen) est une artiste plasticienne allemande. Son œuvre orientée vers la performance intègre aussi le dessin, la peinture, la musique et l'installation. Formée à la Hochschule für Bildende Künste–Städelschule à Francfort et immergée dans la scène musicale et nocturne de la ville, Anne Imhof rapidement imposée comme une figure majeure de l'art contemporain au travers d'une œuvre radicale
En 2013, elle signe sa première exposition personnelle Parade (Portikus, Francfort), suivie de la performance Rage conçue lors de sa résidence à la Cité internationale des arts à Paris. Après avoir présenté cette performance à la galerie Deborah Schamoni (Munich, 2014) ainsi qu'au Carré d'Art – Musée d'art contemporain (Nîmes, 2014), Anne Imhof remporte en 2015 le Preis der Nationalgalerie et réalise For Ever Rage, à la Hamburger Bahnhof (Berlin, 2015), qui couple pour la première fois exposition et performance. Parallèlement, elle présente la même année la performance Deal au MoMA PS1 (New York, 2015), ainsi qu'au Palais de Tokyo (Paris, 2015) dans le cadre de la première édition du festival Do Disturb.
En 2016, Anne Imhof réalise Angst, opéra en trois actes présentés successivement à la Kunsthalle de Bâle, à la Hamburger Bahnhof à Berlin et à la Biennale de Montréal, après une introduction à la Galerie Buchholz (Berlin). Anne Imhof est invitée l'année suivante à représenter l'Allemagne à la 57e Biennale de Venise (2017) où elle reçoit le Lion d'or pour Faust, œuvre totale mêlant performance, musique, sculpture et peinture au sein de l'architecture fasciste du pavillon allemand remodelé en 1938 par Ernst Haiger. Elle remporte la même année l'Absolut Art Award.
En 2019, Anne Imhof présente l'exposition Imagine (Galerie Buchholz, Berlin) dans laquelle elle fait sombrer l'horizon du quotidien au milieu de fétiches. Parallèlement, Anne Imhof crée Sex à la Tate Modern de Londres, exposition habitée à la nuit tombée par une performance explorant notamment la fluidité entre les binarités – entre jour et nuit, soumission et domination, ou encore masculin et féminin – et se déclinant en deux autres chapitres présentés à l'Art Institute of Chicago (2019) et au Castello di Rivoli Museo d'Arte Contemporanea (2020-2021).
Avec Natures Mortes, Anne Imhof réalise, en 2021 au Palais de Tokyo, sa première exposition d'envergure en France.
Textes de Jean-René Étienne, Anne Imhof, Eliza Douglas, Emma Lavigne, Catherine Wood, Paul B. Preciado, Laurence Bertrand Dorléac, Renaud Gadoury, Hugo Vitrani.
 
paru en juillet 2021
édition bilingue (français / anglais)
22,5 x 28,5 cm (broché)
296 pages (ill. coul.)
 
19.00
 
ISBN : 978-2-84711-134-7
EAN : 9782847111347
 
en stock
Palais Palais Palais Palais Palais Palais Palais Palais Palais Palais Palais Palais Palais Palais Palais Palais Palais Palais Palais Palais Palais Palais Palais Palais


 haut de page