fermeture estivale & interruption des expéditions jusqu'au 29 août (les commandes seront traitées en priorité dès notre retour – merci pour votre patience !)
les presses du réel

Success in Failure

Success in Failure Wolfgang Stoerchle - Success in Failure
Première monographie, d'envergure, consacrée à l'œuvre du vidéaste et performeur Wolfgang Stoerchle (1944-1976), figure artistique de la scène californienne des années 1970, issue d'un vaste travail de recherche et de trois expositions internationales.
Wolfgang Stoerchle est une figure artistique particulièrement marquante du début des années 1970 qui a laissé une empreinte certaine mais discrète sur une génération d'artistes californiens, notamment grâce à la production de vidéos et de performances impliquant son corps comme matière première. L'histoire de sa vie, aussi brève que mouvementée, est chargée de rumeurs, et sa mort brutale en 1976 a probablement accentué davantage le mythe qui l'entoure. L'ensemble de son œuvre a été réalisé en onze ans, entre 1965 et 1976. Quarante-cinq ans après sa mort, son nom est toujours murmuré dans le monde de l'art de la côte ouest américain, dans l'attente d'une plus large reconnaissance.
Wolfgang Stoerchle : Success in Failure est la première monographie sur le travail de l'artiste, écrite par Alice Dusapin qui a consacré des recherches approfondies sur sa vie et son œuvre et organisé plusieurs expositions internationales depuis 2017 (Ampersand, Lisbonne : Galerie Overduin & Co, Los Angeles : Galerie Air de Paris ; Macro, Rome).
L'ouvrage comprend une série d'entretiens inédits avec Daniel Lentz, Paul McCarthy, Matt Mullican, David Salle, Helene Winer, un texte de James Welling, et documente l'intégralité des vidéos, performances, sculptures, peintures et installations sonores de Stoerchle connus à ce jour.
Alice Dusapin est chercheuse indépendante, éditrice et commissaire d'exposition. Co-directrice de la revue Octopus notes et de la maison d'édition Daisy, elle co-dirige également la structure cooperative Ampersand à Lisbonne.
Né en 1944 à Baden Baden en Allemagne, Wolfgang Stoerchle et sa famille déménagent au Canada en 1959. En 1962, âgé alors de 17 ans, il quitte Toronto à dos de cheval avec son frère Peter pour rejoindre Los Angeles. Ils arriveront 11 mois plus tard. Stoerchle revendiquera ce voyage comme sa première œuvre artistique en 1970.
Après avoir étudié trois ans à l'Université d'Oklahoma puis deux ans à UCSB, il est engagé à Calarts par l'intermédiaire d'Allan Kaprow et enseigne la performance et la vidéo (James Welling, Matt Mullican, David Salle et Eric Fischl comptent parmi ses étudiants). C'est une période très prolifique, il tourne des dizaines de vidéos à l'aide de la caméra Portapak et réalise des performances iconiques comme sa tentative d'avoir une érection devant un public (Attempt Public Erection) réalisée pour la première fois dans l'atelier de Robert Irwin en 1972).
Rejouant des actions élémentaires mais fondamentales pour interroger des changements d'état et de statut, utilisant son propre corps comme moyen d'expression, Wolfgang a marqué la scène artistique de Los Angeles de manière significative. Travaillant souvent avec des notions d'inconfort et de vulnérabilité, dans un espace flou entre humour et sincérité, ses œuvres ne « marchaient » pas toujours – et c'est là que résidait leur efficacité. Lors d'une répétition d'une de ses pièces il décrira celle-ci comme un « succès par l'échec ». Une notion essentielle pour comprendre son travail.
Il déménage à New York en 1973 où il commence à se désintéresser du monde de l'art. Pendant deux ans, il voyage et fait de nombreuses retraites – étudiant ses rêves et vivant dans les montagnes mexicaines comme un ascète – avant de finalement s'installer à Santa Fe, où il revient lentement à la création artistique. Paul McCarthy dit à son propos, « je pense qu'il était dans une sorte de quête pour transformer son être ». Sa vie et son œuvre sont difficilement séparables. Sa dernière performance se tient dans l'atelier de John Baldessari en octobre 1975 (The Last Performance). Il décède quelques mois plus tard dans un accident de voiture, il avait 32 ans.
Edité par Alice Dusapin, avec Justin Jaeckle.
Textes de Alice Dusapin et James Welling ; entretiens avec David Salle, Helene Winer, Matt Mullican, Paul McCarthy, Daniel Lentz.

Conception graphique : Coline Sunier & Charles Mazé.

Publié avec Christophe Daviet-Théry.
 
paru en décembre 2021
édition anglaise
16 x 24 cm (broché)
408 pages (ill.)
 
35.00
 
ISBN : 978-2-490-844-03-6
EAN : 9782490844036
 
en stock
Success in Failure Success in Failure Success in Failure Success in Failure Success in Failure Success in Failure Success in Failure Success in Failure Success in Failure Success in Failure Success in Failure Success in Failure Success in Failure Success in Failure Success in Failure Success in Failure Success in Failure Success in Failure


 haut de page