les presses du réel

Au temps des utopies radieusesCréation et folie en Russie soviétique (1921-1929) – Suivi de Pavel Karpov : L'activité créatrice des aliénés, 1926

Au temps des utopies radieuses Giordana Charuty, Elena Prosvetina, Pavel Karpov - Au temps des utopies radieuses
Une étude et la traduction d'un texte fondamental sur l'« art des fous » en Russie, qui permet de rétablir tout un pan de l'histoire occidentale de l'intérêt des médecins psychiatres pour les relations entre création et folie.
Dans la Russie soviétique des années 1920, l'Académie d'État des sciences de l'art, fondée sur un programme conçu par Kandinsky, rassemble durant dix ans des philosophes, des psychologues, des physiciens, des historiens de l'art et de la littérature. Avec l'esthétique allemande pour héritage et la contribution d'artistes, elle s'emploie à repenser le travail de la culture en intégrant toutes les formes de création.
Dans ce contexte unique en Europe, le psychiatre Pavel Karpov anime une commission sur les aptitudes que libère la maladie mentale. L'étude ici traduite, accompagnée d'un essai approfondi de Giordana Charuty et Elena Prosvetina, se fonde sur sa propre collection d'écrits, de dessins et de peintures pour définir, non un art des fous, mais une psychologie générale du conflit créateur, fondée sur une subjectivité divisée. Elle inaugure un renversement de perspective, par rapport à la quête contemporaine d'altérités créatrices, que la réflexion collective met en œuvre en élargissant son questionnement aux vies tourmentées de grands écrivains, de poètes, de peintres, d'acteurs, de musiciens reconnus par le « monde d'avant ». Décrire l'artiste au travail invite à faire de la folie, moins un diagnostic médical, qu'une métaphore culturelle du faire créateur.
Giordana Charuty, anthropologue, directrice d'études à l'École pratique des hautes études, est membre de l'Institut international d'anthropologie du contemporain (IIAC-LAHIC), laboratoire de l'École des hautes études en sciences sociales et du CNRS. Ses travaux portent sur le christianisme coutumier et ses transpositions modernistes, les pratiques d'écriture, les marginalités créatrices, le biographique en histoire de l'anthropologie.
Traductrice et interprète à Saint-Pétersbourg, Elena Prosvetina s'est formée à l'anthropologie à l'École des hautes études en sciences sociales et à l'École pratique des hautes études (Paris). Traductrice d'ouvrages de psychologie de la Gestalt, elle a réalisé une enquête sur la découverte de l'art brut en Russie post-soviétique.
Pavel Karpov (1873-1932) est un psychiatre russe, membre de l'Académie d'État des sciences et des arts, l'un des premiers chercheurs russes à s'intéresser à la créativité des malades mentaux et à la pratique du dessin comme moyen thérapeutique.
Édité par Marc Décimo.
Traduit du russe par Giordana Charuty et Elena Prosvetina.
 
paru en avril 2021
17 x 24 cm (broché)
320 pages (55 ill. coul. et n&b)
 
25.00
 
ISBN : 978-2-37896-099-5
EAN : 9782378960995
 
en stock
 
Au temps des utopies radieuses Au temps des utopies radieuses Au temps des utopies radieuses Au temps des utopies radieuses Au temps des utopies radieuses Au temps des utopies radieuses Au temps des utopies radieuses Au temps des utopies radieuses Au temps des utopies radieuses Au temps des utopies radieuses Au temps des utopies radieuses Au temps des utopies radieuses Au temps des utopies radieuses Au temps des utopies radieuses Au temps des utopies radieuses Au temps des utopies radieuses Au temps des utopies radieuses Au temps des utopies radieuses Au temps des utopies radieuses Au temps des utopies radieuses


 haut de page