les presses du réel

Dada à ZurichLe mot et l'image (1915-1916)

Hugo Ball - Dada à Zurich
Cet extrait (1916-1917) du journal de Ball La Fuite hors du temps raconte la naissance de Dada à Zurich, et constitue un contrepoint à la très (trop) célèbre chronique de Tzara (publiée en 1920 dans l'Almanach Dada), colporteur assez exclusif de Dada de 1918 à 1922.
Au-delà des idéologies, Dada est un dépassement et une transformation (une transfiguration ?). Dans « une époque fantasmagorique » et mécaniciste, comment envisager « une reconstruction solide » ? « Ce que nous appelons Dada est une bouffonnerie issue du néant (...), un jeu avec de misérables résidus ; une mise à mort de la moralité et de l'abondance qui ne sont que des pauses. » Ball en fut le penseur et non pas l'iconoclaste ou le propagandiste et il se retire fin 1917.
Loin des illusions contemporaines, Ball cherche un renouveau spirituel qui s'origine dans l'Église byzantine (Denys l'Aréopagite), les saints et les mystiques, à travers le romantisme allemand, Franz von Baader, l'anarchie, Kandinsky, Klee et Léon Blois.

En introduction est publié pour la première fois en français le manifeste inaugural Dada (14 juillet 1916) de Ball.
Hugo Ball (22 février 1886, Pirmasens, Allemagne – 14 septembre 1927, San Abbondio, Suisse) est le fondateur du Cabaret Voltaire et du mouvement Dada à Zurich.
 
Préface de Michel Giroud.
Traduit de l'allemand par Sabine Wolf.
 
paru en 2006
édition française
11 x 17 cm (broché)
160 pages
 
9.00
 
ISBN : 978-2-84066-152-8
EAN : 9782840661528
 
en stock


 haut de page