les presses du réel

Calligrammes & compagnie, etcetera

 - Calligrammes & compagnie, etcetera
Dada, Fluxus, futurisme, spatialisme, lettrisme, poésie concrète, cut-up… 560 pages d'explosions typographiques et d'expérimentations poétiques : une exposition de papier proposée par les éditions Al Dante.
« Dans l'exposition imaginaire présentée dans ce livre, sont surtout présentés des documents rares et même certains inédits et ça s'appelle Calligrammes & Compagnie – surtout pour le et Compagnie. II y aura beaucoup de mots éclatés, de calligrammes quasi inconnus et, je l'espère, quelques petits éclats d'éternité cachés ici et là… ».
C'est ainsi que Jean-François Bory ouvre cet ouvrage, plus conçu comme une exposition de papier que comme une anthologie. Des futuristes catalans, italiens et russes, aux poètes dadaïstes japonais ou allemands, des créationnistes chiliens aux Fluxus suédois ou américains, des concrets brésiliens ou autrichiens aux spatialistes français, de la poésie planiste hongroise à la poesia visiva italienne… toutes les formes poétiques qui ont voulu en découdre avec les formes d'écritures linéaires, pour tendre vers une poésie qui se lirait comme un paysage, se croisent ici.
Malgré leurs spécificités (d'époque, de culture…) les gestes poétiques qui composent cette « exposition de poche » ont en commun de perturber les codes de lecture habituels en provoquant chez le lecteur un impact déstabilisateur. Cette déstabilisation est produite par une utilisation décalée des techniques langagières communément employées pour transmettre un message, ou encore par le détournement, voire le démantèlement de ces techniques.
Les méthodes employées pour provoquer cet impact sont nombreuses. Les plus connues, historiques, maintes fois commentées, sont : les calligrammes (Apollinaire, Albert-Birot…), les mots en libertés des futuristes, les collages et montages typographiques des dadaïstes, et les expérimentations lettristes. Émergeant dans les années 50, des auteurs préciseront ces recherches, en exploitant au maximum les techniques de spatialisation du texte (poésie concrète, poésie typographique, etc.). Ces différents mouvements historiques eurent pour effet d'élargir toujours plus l'espace poétique en le repensant sans cesse, d'enrichir la palette de techniques d'écriture et d'affuter de nouveaux outils permettant d'élaborer des dispositifs textuels toujours plus complexes et novateurs, où s'hybrident des procédés de permutation et de combinaison de mots, de collages, de cut-up, de sample et d'autres formes de montages permettant différentes expériences de confrontation et de redisposition des énoncés. Effets de perturbation ou de virussage du texte par l'insertion d'éléments visuels, ou en provoquant des systèmes de fracture ou de rupture du texte, ou encore en multipliant les possibles sémantiques par le biais d'accidents typographiques… utilisation des effets cognitifs du message publicitaire, des cartes géographiques ou des schémas scientifiques, colorisation du texte selon des règles visant à inclure dans la masse textuelle d'autres lectures possibles… Toutes ces stratégies communicationnelles proposent de passer de la lecture linéaire à une lecture paysagère. Le lecteur est ainsi confronté à des gestes poétiques qui se déchiffrent un peu comme des rébus ou des équations d'un genre nouveau ; cette expérience de lecture lui demande une prise en compte intelligente de tous les éléments qui composent le poème et des liens qui peuvent se créer entre eux. L'auteur associe le lecteur à la fabrication du poème, ou plutôt à sa continuation, ce dernier étant sollicité pour achever lui-même le geste poétique. Il n'est plus passif, mais participatif. Nous ne sommes plus dans un musée, ni dans un livre, mais dans un atelier, le poète et le lecteur étant du même côté de l'établi…
Cette exposition de papier, où se croisent illustres inconnus et artistes incontournables, contient quelques interventions surprenantes, venant d'auteurs qu'on imaginerait pas faisant partie de cette histoire-là : Ernest Hemingway, William Faulkner, Edmond Jabès, Louis Aragon, ou Che Guevara !
Ce livre, préfacé par Jean-François Bory, termine par une longue postface d'Isabelle Maunet, spécialiste des poésies d'avant-garde, membre de l'équipe de recherche sur la création poétique de l'ENS et enseignante à l'IUFM.
Préface de Jean-François Bory.
Postface de Isabelle Maunet-Saillet.
 
paru en octobre 2010
édition française
15 x 18 cm (broché)
560 pages
 
30.00
 
ISBN : 978-2-84761-903-4
EAN : 9782847619034
 
en stock
(derniers exemplaires disponibles !)


 haut de page