les presses du réel

591L'Humidité, une rétrospective

591  - 591
Numéro hors série : une rétrospective de L'Humidité, la revue d'art et de poésie expérimentale la plus importante des années 1970, créée et dirigée par Jean-François Bory de 1970 à 1978.
À partir d'une documentation inédite notamment photographique fournie par Jean-François Bory, Jacques Donguy, avec l'aide de Sarah Cassenti pour la très belle maquette, a réalisé ce numéro hors série autour de l'exposition sur la revue L'Humidité (1970-1978) qui a eu lieu à l'Enseigne des Oudin en 2022. Il s'agit d'une tentative inédite de réaliser une exposition autour d'une revue, en exposant notamment les œuvres des artistes montrés dans la revue, dont Vito Acconci, Michel Journiac, Kitasono Katué, Manfred Mohr, Carmelo Bene, Aude Jessemin, Thierry Agullo ou Raymonde Arcier.
Avec Vito Acconci, Thierry Agullo, Raymonde Arcier, Arman, Nanni Balestrini, Ben, Carmelo Bene, Max Bense, Mieczyslaw Berman, Gianni Bertini, Pierre Bourgeade, Jacques Charlier, Jacques Donguy, Hervé Fischer, Jochen Gerz, Bernard Heidsieck, Hannah Höch, Aude Jessemin, Ray Johnson, Michel Journiac, Kitasono Katué, Yayoi Kusama, Jean Le Gac, Henri Maccheroni, Erika Magdalinski, Eugenio Miccini, Manfred Mohr, Bernard Noël, ORLAN, Gina Pane, Fabrizzio Plessi, Pascal Quignard, Joan Rabascall, Pierre Restany, Jean-François Revel, Sarenco, Takahashi Shohachiro, Jean-Claude Silbermann, Carlo Alberto Sitta, Ettore Sottsass, Daniel Spoerri, Irène Schwartz, Claude Viallat, Gil Wolman...

Publié suite à l'exposition éponyme à l'Enseigne des Oudin de janvier à mars 2022.

Voir aussi l'anthologie L'Humidité – 1970-1978 (Al Dante, 2012).

Jean-François Bory (né en 1938 à Paris, où il vit et travaille) écrit depuis l'âge de 4 ou 5 ans, comme beaucoup de monde. Il vit une enfance mouvementée en Asie, et fonde, à l'âge de 12 ans, avec des camarades de classe du lycée Hué au Vietnam, une revue littéraire, recopiée à la main en plusieurs exemplaires, intitulée L'Encrier. Entre 1958 et 1961, il participe à la guerre d'Algérie dans le massif de l'Ouarsenis. En 1962, il reprend des études puis travaille à l'A.F.P.
À New York, en 1968, Bory publie l'une des toutes premières anthologies de poésie visuelle internationale. Après avoir pris son temps et s'y être préparé, il se débarrasse de toute activité salariée en 1972, à 34 ans, et n'y revient jamais. Au début des années 70, alors que le dadaïste Raoul Hausmann avait quasiment sombré dans l'oubli, Bory publie Raoul Hausmann et Dada à Berlin (L'Herne, 1972) et organise la même année, une exposition de cet artiste au Studio Brescia (Italie). Il perd un œil en 1977. Bory a publié dans de nombreuses revues, en a fondé certaines (L'Humidité, 591) et codirigé d'autres (Celebrity Cafe, Approches). Il participe à des lectures, des expositions et des performances à travers le monde.
Après 291 (en 1915), la revue de Marcel Duchamp, après 391 par Picabia (1917), puis 491 (1946) par Michel Tapié, aujourd'hui paraît 591, revue d'avant-garde de poésie visuelle et expérimentale inspirée de Dada et Fluxus dirigée par Jean-François Bory, revue tout aussi inventive, insolente, immédiate et historique, pleine de nouvelles créativités autant que de dossiers mémorables.
Edité par Jacques Donguy.
Avant-propos de Jérôme Duwa et Jannick Thiroux.

Conception graphique : Sarah Cassenti.

Publié avec A.D.L.M.N.
 
paru en juin 2022
édition française
15 x 21 cm (broché)
144 pages (ill.)
 
14.00
 
ISBN : 978-2-37896-321-7
EAN : 9782378963217
 
en stock
591 591 591 591 591 591 591 591 591 591 591 591 591 591 591 591 591 591 591 591 591 591 591


 haut de page