les presses du réel

Less is EnoughSur l'architecture et l'ascétisme

Pier Vittorio Aureli - Less is Enough
Une réflexion sur l'ascétisme en architecture.
« Less is more », dit le dicton moderniste. Mais est-ce bien le cas ? À une époque où l'on nous exhorte sans cesse à faire « plus avec moins », pouvons-nous encore romantiser les prétentions du minimalisme ? Le propos d'Aureli s'exprime dans toute son actualité, alors que presque dix ans se sont écoulés depuis sa première publication : il offre un regard critique sur la pratique architecturale et sur les questions fondamentales de la discipline, que ce soit dans le passé ou pour notre avenir, en démasquant habilement l'hypocrisie du capitalisme latent qui esthétise l'ascétisme, tout en continuant de regarder avec espoir la possibilité de conserver l'idée du « less » comme point de départ. Il se veut donc le témoin d'une époque où le cadre théorique et critique de l'architecture nécessitent une profonde reconfiguration.
Pier Vittorio Aureli est architecte et enseignant. Il enseigne à l'Architectural Association où il est directeur d'études dans le programme de doctorat et chargé de cours dans le programme d'histoire et de théorie. Il est « The William B. and Shepherd Davenport Visiting Professor » à la Yale School of Architecture. Il a enseigné à l'Institut Berlage de Rotterdam, à l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne et à l'Université Columbia de New York.
Aureli est l'auteur de plusieurs ouvrages, dont The Project of Autonomy: Politics and Architecture Within and Against Capitalism (2008), The Possibility of an Absolute Architecture (2011), et Ritual and Walls: The Architecture of Sacred Space (2016, avec Maria Shéhérazade Giudici), The Room of One's Own (2017, avec Dogma) et Loveless: Minimum Dwelling and its Discontents (2019, avec Dogma).
Avec Martino Tattara, il est le cofondateur de Dogma, un bureau d'architecture basé à Bruxelles. Depuis ses débuts, Dogma a développé un intérêt spécifique pour les interventions à grande échelle et pour la recherche urbaine. Dogma travaille sur une trajectoire de recherche par le design qui se concentre sur l'espace domestique et son potentiel de transformation. En plus d'être architecte et éducateur, Aureli est également peintre. La première exposition solo de ses peintures a eu lieu à la galerie Betts Project à Londres en 2018.
Edité et introduit par Claudia Mion.
Traduit par Juliette Bouchendhomme (titre original : Less is enough. On architecture and ascetism, Strelka Press, 2013).

Conception graphique : Spassky Fischer et Lucas Lejeune.

Coédité par Les presses du réel & Caryatide.
 
paru en septembre 2022
édition française
11 x 21 cm (broché, sous jaquette)
64 pages (ill. n&b)
 
12.00
 
ISBN : 978-2-37896-335-4
EAN : 9782378963354
 
en stock
Less is Enough Less is Enough Less is Enough Less is Enough Less is Enough Less is Enough Less is Enough Less is Enough Less is Enough Less is Enough


 haut de page