les presses du réel

Desastres

Marco Fusinato - Desastres
Un projet noise expérimental qui synchronise le son avec l'image sous la forme d'une longue performance solo (la publication accompagnant l'installation performative et immersive de Marco Fusinato pour le pavillon de l'Australie à la 59e Biennale de Venise en 2022).
Marco Fusinato se produit en direct dans le pavillon australien pendant toute la durée de la 59e Biennale de Venise. Il utilise une guitare électrique comme générateur de signaux avec une amplification massive pour crééer en improvisation des strates de bruit, des larsens saturés et des intensités discordantes qui déclenchent un déluge d'images sur un mur de LED autoportant du sol au plafond. Les images proviennent d'un flux de mots qui ont fait l'objet d'une recherche ouverte sur plusieurs plateformes en ligne. Il n'y a pas de thème à proprement parler, mais l'immersion du son et de l'image est ouverte à l'interprétation et à la perception du public. L'intention est de créer une sorte d'hallucination, d'exaltation dans la désorientation et d'épuisement dans la confusion. L'œuvre est une invitation au public à se rassembler dans une concentration d'énergie de haute intensité. Ce que l'on ne peut pas voir, on peut le sentir : le son comme matière physique qui crée une expérience transformatrice.
Cette vaste publication comprend un nouvel essai de Branden W. Joseph, professeur d'histoire de l'art à l'université de Columbia, et un entretien approfondi entre la commissaire Alexie Glass-Kantor et Marco Fusinato. Elle comprend également des textes de la théoricienne et cinéaste Elizabeth Povinelli, de la chercheuse et auteure Kate Crawford, de l'écrivaine et commissaire Chus Martínez, et de trois légendes de la scène musicale expérimentale : Thurston Moore (Sonic Youth), Stephen O'Malley (SUNN O)))) et Bruce Russell (Dead C).
Marco Fusinato (né en 1964 à Melbourne) est un artiste et musicien australien dont le travail prend la forme d'installations, de reproductions photographiques, de productions de design, de performances et d'enregistrements.
En tant qu'artiste, il conçoit son travail comme une succession de projets interdépendants, dont certains se poursuivent à travers de nombreuses itérations. Au sein de ces projets, les œuvres sont presque toujours sérielles et utilisent des cadres spécifiques pour l'expérimentation, comme pour démontrer une thèse. Croisant les disciplines et les champs culturels, Fusinato explore les tensions et les contradictions de forces opposées : culture underground / institutions, bruit / silence, minimalisme / maximalisme, pureté / contamination, etc. Il crée des situations dynamiques dans lesquelles ces énergies sont capturées en combinant l'appropriation allégorique avec un intérêt pour l'intensité d'un geste ou d'un événement.
Comme musicien, Fusinato explore l'idée du bruit en tant que musique, utilisant la guitare électrique et l'amplification pour produire des fréquences complexes. Sa série de performances de guitare bruitiste Spectral Arrows, décrite comme une sculpture sonore monumentale, a été présentée pour la première fois au Festival international des arts de Glasgow en 2012 et a depuis été présentée dans des musées et des théâtres du monde entier. Il se produit aussi régulièrement sur la scène underground de la musique expérimentale, principalement en tant qu'artiste solo. Les premiers enregistrements de Fusinato sont sortis en 1996 et il en a sorti de nombreux autres au cours des décennies suivantes, principalement sur vinyle.
Edité par Alexie Glass-Kantor and Michelle Newton.
Textes de Kate Crawford, Branden W. Joseph, Alexie Glass-Kantor, Chus Martínez, Thurston Moore, Stephen O'Malley, Elizabeth Povinelli, Bruce Russell.

Conception graphique : Žiga Testen et Marco Fusinato.
 
paru en mai 2022
édition anglaise
21 x 28 cm (broché)
408 pages (ill.)
 
39.00
 
ISBN : 970-0-646-85617-9
EAN : 9700646856179
 
en stock
Desastres Desastres Desastres Desastres Desastres Desastres Desastres Desastres Desastres


 haut de page