les presses du réel

Xenogenesis

The Otolith Group - Xenogenesis
Le premier catalogue raisonné de l'œuvre du collectif d'artistes londoniens, une exploration approfondie et polyphonique de son travail, publié à l'occasion d'une exposition itinérante mondiale qui célèbre un moment charnière du développement de sa pratique.
Le travail du collectif constitué par Anjalika Sagar et Kodwo Eshun porte sur les politiques de race et de diversité et intègre la réalisation de films et une esthétique singulière qui explore les anomalies temporelles, les inversions anthropiques et l'aliénation synthétique du posthumain, de l'inhumain, du non-humain, ainsi que la complexité des conditions environnementales de vie auxquelles nous sommes tous confrontés.
Le titre de la publication et de l'exposition fait référence à la légendaire trilogie Xenogenesis de la romancière de science-fiction afro-américaine Octavia Butler, qui s'ouvre avec Dawn (1987), se poursuit avec Adulthood Rites (1988) et se termine avec Imago (1989). Le terme Xenogenesis associe le préfixe grec xenos, qui signifie étrange ou étranger, et le suffixe genesis, qui signifie origine ou génération. Le néologisme de Butler est à l'origine de la préoccupation de longue date d'Eshun et Sagar concernant la promesse et la menace de l'idée d'un devenir étranger.
Documentant l'ensemble des éléments présentés dans l'exposition itinérante éponyme, cet ouvrage rassemble des matériaux et des graphiques issus de la pratique plus large des artistes ainsi que des contributions de penseurs, d'universitaires, d'historiens de l'art et d'écrivains importants, dont Denise Ferreira da Silva, Annie Fletcher, Anselm Franke, Shanay Jhaveri, George E. Lewis, Mahan Moalemi, Fred Moten, Grant Watson, Vivian Ziherl et Mark Fisher.
Publié à l'occasion de l'exposition itinérante éponyme au Van Abbemuseum, Eindhoven (Pays-Bas), VCU Institute of Contemporary Art, Richmond (Etats-Unis), Southern Alberta Art Gallery, Lethbridge (Canada), Irish Museum of Modern Art, Dublin (Irlande), Whitworth Art Gallery, Manchester (Royaume-Uni), Sharjah Art Foundation, Sharjah (Emirats Arabes Unis).
The Otolith Group est un collectif d'artistes londonien fondé par Kodwo Eshun et Anjalika Sagar en 2002. Investi dans l'exploration des héritages et des potentialités du film-essai, des modernismes cosmopolites, des futurs spéculatifs et des sciences-fictions, The Otolith Group a développé une pratique à multiples facettes intégrant la réalisation de films et de vidéos, de projets curatoriaux, de publications et l'élaboration de plate-formes publiques. Le collectif a joué un rôle important dans la réception critique d'œuvres particulières d'artistes tels que Chris Marker, Harun Farocki, Anand Patwardhan, Etel Adnan, Black Audio Film Collective, Sue Clayton, Mani Kaul, Peter Watkins ou Chimurenga, au Royaume-Uni, aux Etats-Unis, en Europe et au Liban.
Edité par The Otolith Group et Megs Morley.
Contributions de Denise Ferreira da Silva, Annie Fletcher, Anselm Franke, Shanay Jhaveri, George E. Lewis, Mahan Moalemi, Fred Moten, Grant Watson, Vivian Ziherl, Mark Fisher.

Conception graphique : Luca Frei.
 
paru en février 2022
édition anglaise
21 x 28 cm (relié)
432 pages (118 ill.)
 
36.00
 
ISBN : 978-3-948212-33-9
EAN : 9783948212339
 
momentanément indisponible


 haut de page