les presses du réel

Arr SuiteAvec Jean Degottex, 2012-2013 (livret + CD)

Arr Suite Benjamin Bondonneau, Michel Doneda - Arr Suite
La série des Papiers Ouverts de Jean Degottex (1918-1978) crée en 1974 et des poésies de Maurice Benhamou ont nourri les improvisations des deux musiciens. Fantômes, ruines, étoiles, décombres… ponctuent cet ouvrage enregistré en Belgique, galerie Monos.
« Les projets conduits par Benjamin Bondonneau (clarinette, tambour, objets, voix, peintures) ces dernières années – L'Arbre ouvert ou Géographie utopique, par exemple – ont suscité une adhésion que ce nouveau travail confirme amplement, et d'autant plus qu'il rend, au passage, à l'objet disque (par un format, des reproductions de qualité et des textes éclairants – comme le label avait déjà su le faire précédemment) beaucoup de son intérêt.
Cette fois, ce sont les peintures réalisées par Jean Degottex au cours des années 70 (dans une période "sérielle" pourrait-on dire) qui ont fondé la démarche entreprise avec Michel Doneda (saxophones soprano & sopranino, radio, voix, textes) : enregistrements divers (face aux œuvres ou en studio, au moyen des aérophones attendus ou de papiers froissés), écriture et peinture, comme autant d'approches, ont nourri un processus dont la présente publication documente l'état actuel.
"Nos sons habitent ce halo particulier qui émane de l'œuvre de Degottex, ou plus exactement de notre présence à l'œuvre. Ce halo, invisible, n'est pas atone. Il finit par coïncider avec nos gestes, notre respiration et avec la forme que l'on donne au temps pendant le jeu." [M.D.]
La poétique sonore que les deux souffleurs développent ici a le bon goût de ne pas  nous rebattre les oreilles avec "l'interdisciplinarité" dont trop d'artistes "multimédia" farcissent leurs déclarations ; Bondonneau & Doneda s'y collent, s'y coltinent et s'en arrachent, rejoignant par là le modus operandi du peintre et faisant musique de tout bois."
"On procède à un épuisement du sonore comme Degottex a épuisé le signe dans son œuvre. On creuse nos sons jusqu'à ce qu'ils deviennent une simple substance vibratoire." [M.D.]
Tendues et tenues, posées mais palpitantes, les pièces de cette suite en triptyque ne font pas "entendre" les toiles de Degottex, elles témoignent de la façon dont deux musiciens auront appris et su se tenir dans leur orbe. "La musique donne de la durée au regard. Elle le soutient et le laisse aussi s'oublier." [M.D.] »
Guillaume Tarche
Benjamin Bondonneau : clarinette Sib, tambours, objets, voix, peintures.
Michel Doneda : saxophones soprano et sopranino, radio, voix, textes.
Benjamin Bondonneau (né en 1975 à Sarlat) est un clarinettiste et plasticien qui travaille autour de la notion de « génie des lieux ». Il participe à diverses formations dont l'Ensemble Un, Silence was pleased, Comité Zaoum…
Après des études conjointes de clarinette, qu'il débute tout jeune à l'ENM de Sarlat, et aux Beaux-Arts de Bordeaux (DNAP/DNSEP 1993-1998), Benjamin Bondonneau continue et prolonge ces deux pratiques avec un engagement similaire. Après des années de pratique classique et d'orchestres, il oriente son travail de musicien vers l'improvisation libre, qui lui permet d'improviser dans de nombreux contextes avec de nombreux partenaires ponctuels tels que Daunik Lazro, Michel Doneda, Barre Phillips, Lê Quan Ninh, Raymond Boni, David Chiesa, Benjamin Maumus, Sébastien Cirotteau, François Rossé, Fabrice Charles, Géraldine Keller, Raphaël Saint-Remy… et de développer un travail approfondi sur certains projets. Faisant objet de concerts, de résidences de créations, de commandes radiophoniques, il mène des projets ayant trait à différents univers tels que les abeilles, la forêt, Elisée Reclus, l'eau, Darwin, la peinture de Jean Degottex, les falaises calcaires, Roger Caillois, la mémoire, les fantômes, la cartographie… Depuis plusieurs années il collabore avec le compositeur Jean-Yves Bosseur, pour des exercices mêlant arts-plastiques et musique. Il mène également un travail de création radiophonique et a cofondé la web-radio radiodordogne.com/les paysages sonores du Périgord. Il a réalisé une douzaine d'enregistrements discographiques, et est régulièrement invité par France Musique ou France Culture.
Michel Doneda (né en 1954 à Brive-la-Gaillarde) est un saxophoniste soprano de musique improvisée. Il multiplie les rencontres et les collaborations depuis le début des années 1980 : Didier Masmalet, Steve Robins, Beñat Achiary, Fred van Hove, John Zorn, Lol Coxhill, Raymond Boni, Phil Wachsmann, Ravi Prasard, Joëlle Léandre, Daunik Lazro, Ninh Lê Quan, Alain Joule, Barre Phillips, Martine Altenburger, Dominique Regef, Elvin Jones, Elliot Sharp, Jin Hi Kim, Mats Gustafsson, Sonic Youth, Camel Zékri, Keith Rowe, Tetsu Saitoh, Kazue Sawai, Gunter Muller, Fabrice Charles, Gérard Fabbiani, Bhob Rainey, Bertrand Gauguet, Giuseppe Ielasi, Stéphane Garin, Jérôme Noetinger, Alfredo Costa Monteiro, eRikm, le poète Serge Pey, les danseurs Masaki Iwana, Valérie Metivier, Yukiko Nakamura...
Textes de Michel Doneda, Maurice Benhamou, Jean-Yves Bosseur.
 
paru en 2013
livret couleur 24 pages
 
15.00
 
en stock
Benjamin Bondonneau, Michel Doneda : autres titres













 haut de page