les presses du réel

L'inventaire des destructions

Éric Watier - L\'inventaire des destructions
Un inventaire des artistes ayant volontairement détruit leurs propres œuvres (et des diverses raisons, circonstances et conséquences de leur geste), de John Baldessari à Gerhard Richter en passant par Francis Bacon et On Kawara.
Les uns après les autres, défilent sur les pages de ce livre les artistes qui ont volontairement détruit leurs propres œuvres. Convoqués par des formules brèves et sobres, mais non sans commentaire discret de l'auteur, les 99 cas de destructions interrogent la création dans ce qu'elle a d'essentiel : objet ? Processus ? Attitude à l'égard du monde ?
Le livre qui se veut lui-même vulnérable, sans couverture ni page de titre, consacre sa centième formule à sa propre présentation.
Seconde édition.

Voir aussi Éric Watier : Tout l'inventaire des destructions (2018).
Éric Watier a fait du « livre d'artiste » sa pratique artistique. Il publie des photocopies, des livres, des affiches, des tracts, des cartes postales, des sites internet, etc. La forme la plus singulière chez Éric Watier est celle d'un « livre mince » de quatre pages. La première et la quatrième page font office de couverture, avec titre, nom, etc., et les deux pages intérieures contiennent soit une image, soit un texte. Ces livres sont généralement gratuits. En 2006, avec BLOC (Zédélé éditions), il reformalise plus de trois cents de ses livres sous la forme d'un bloc de feuilles détachables qui sont à la fois un livre et une exposition rétrospective en kit. Depuis 1995, Éric Watier a remplacé l'objet d'art unique par son édition illimitée, et la quasi totalité de son travail est disponible gratuitement sur monotonepress.net.
 
paru en mars 2012
édition française
13,5 x 19 cm (sans couverture)
100 pages
 
6.00
 
ISBN : 978-2-914291-54-5
EAN : 9782914291545
 
en stock
Éric Watier : autres titres






 haut de page