En raison de la situation sanitaire, les expéditions sont actuellement interrompues. Les commandes sont bien entendu notées et seront traitées dès que possible. Merci !
les presses du réel

Réparer l'hommeLa crise de l'humanisme et l'Homme nouveau des avant-gardes autour de la Grande Guerre (1909-1929)

Réparer l\'homme Iveta Slavkova - Réparer l\'homme
Iveta Slavkova signe une étude ambitieuse et transversale sur la crise de l'humanisme issue de la modernité – et sur les conséquences historiques des travers de la conception universaliste et absolue portée par le futurisme et le Bauhaus –, proposant des pistes peu explorées pour une relecture des enjeux artistiques au XXe siècle.
Nés à dix ans d'intervalle, avant et après le premier conflit mondial, le futurisme italien et l'école du Bauhaus sont inexorablement liés à la Première Guerre mondiale. Comme la plupart de leurs contemporains, Marinetti, Boccioni, Gropius ou Schlemmer combattent, convaincus que ce conflit est la conséquence de la dégénérescence et de la désintégration de l'homme, mais aussi la solution à ces deux angoisses majeures de la modernité en Occident. La production artistique du futurisme et du Bauhaus est une tentative de « réparer » l'homme moderne morcelé et désorienté, en générant un Homme nouveau dont la force spirituelle et la grâce physique prennent source dans une guerre mythifiée.
Comment ce massacre industriel, où le morcellement du corps humain et la violence atteignent des sommets, a pu inspirer chez ces créateurs une telle foi dans la capacité de l'homme à se maîtriser et à maîtriser son environnement, voire l'univers entier ? Quelles œuvres, quelles formes, quels matériaux pouvaient incarner cette haute mission ?
Cet ouvrage analyse les réponses que donnent à ces questions le futurisme et le Bauhaus. Il en ressort que la restauration d'un humanisme suranné, universaliste et absolu, qui était le point de mire de ces deux avant-gardes, finit paradoxalement par creuser le sillon des totalitarismes.
Iveta Slavkova est Assistant Professor en Histoire de l'art à AUP (American University of Paris). Elle travaille sur la crise de l'humanisme autour des deux guerres mondiales, étudiant l'Homme nouveau et les modalités des projets utopistes des avant-gardes après ces deux grandes catastrophes modernes. Elle mène une recherche sur l'abhumanisme, terme inventé par Jacques Audiberti après la Seconde Guerre mondiale et ses répercussions sur l'art à Paris à cette période.
 
paru en mars 2020
édition française
17 x 24 cm (broché)
416 pages (65 ill. coul. et n&b)
 
30.00
 
ISBN : 978-2-84066-495-6
EAN : 9782840664956
 
en stock
 
télécharger un extrait en PDF :
 
Réparer l'homme Réparer l'homme Réparer l'homme Réparer l'homme Réparer l'homme Réparer l'homme Réparer l'homme Réparer l'homme Réparer l'homme Réparer l'homme Réparer l'homme Réparer l'homme Réparer l'homme Réparer l'homme Réparer l'homme


 haut de page