les presses du réel

Œuvres-bombes et bioterreurL'art au temps des bombes

Michaël La Chance - Œuvres-bombes et bioterreur
Essai : une analyse de la répression qui s'abat sur les arts quand les œuvres semblent avoir la dangerosité des bombes.
Une installation vandalisée par un ambassadeur dans un musée de Stockholm, le laboratoire d'un artiste biotech saisi par le FBI... Est-ce le contrecoup des excès dans la provocation qui ont caractérisé l'art contemporain récent ou est-ce plutôt une intolérance nouvelle envers la liberté des artistes ? Que dire alors des statues géantes de Bâmiyân détruites au lance-roquettes : il n'y a plus d'œuvres d'art dans une société où le bloc religion-politique se réserve l'exclusivité des valeurs. Tout comme on ne peut plus prononcer le mot b.o.m.b.e dans un avion, on ne peut plus traiter de sujets politiques et religieux dans l'espace public sitôt que l'on s'éloigne de leur mise en récit par les médias.
Cet ouvrage analyse une répression qui s'abat sur les arts quand les œuvres auraient la dangerosité des bombes, quand toute recherche individuelle apparaît subversive, quand le spectre de la pandémie est le paradigme d'une humanité devenue massacre perpétuel. Est-ce la conséquence d'une redéfinition du statut de l'art à la fin du XXe siècle, quand l'artiste sera dorénavant l'ambassadeur des groupes spoliés et l'œuvre du dépôt de leur capital-souffrance ? Ce sont les questions auxquelles l'auteur tente de répondre au gré de ses analyses de quelques scandales et censures notoires.
Michaël La Chance, poète et essayiste, est philosophe de formation. Il a publié de nombreux essais sur le rôle des intellectuels à l'époque des géants corporatifs et du paradigme techno-économique, sur la mondialisation de l'art et le sentiment d'échec de civilisation, sur la censure dans les arts, sur la poésie et la peinture allemandes contemporaines devant le trauma, sur la cyberculture et le cinéma. Il est actuellement professeur de Théorie et histoire de l'art, directeur de la maîtrise en art et responsable du cheminement en art numérique à l'Université du Québec à Chicoutimi. Il est aussi membre du comité de rédaction de la revue Inter, art actuel. Il a reçu le Prix International Saint-Denys Garneau en 2003.
 
 
paru en 2007
édition française
12,7 x 20,5 cm (broché)
204 pages (16 ill. coul.)
 
21.00
 
ISBN : 978-2-920500-69-3
EAN : 9782920500693
 
en stock


 haut de page