flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
(anti)Chambres – Les architectures fragiles dans l’œuvre de Samuel Beckett
Esteban Restrepo Restrepo [tous les titres]
Les presses du réel – domaine Littérature [tous les titres] – collection L'espace littéraire [tous les titres]
Esteban Restrepo Restrepo (anti)Chambres Les architectures fragiles dans l’œuvre de Samuel Beckett
Conception graphique : M/M (Paris).
paru en janvier 2015
édition française
15 x 21 cm (broché)
208 pages (15 ill. n&b)
15.00 €
ISBN : 978-2-84066-719-3
EAN : 9782840667193
en stock
 
Une lecture de l'œuvre de Samuel Beckett à partir des architectures qui en émergent.
Tout dans l'œuvre de Samuel Beckett est guetté constamment par le néant : personnages, objets, mots, voix, images et espaces sont dépouillés progressivement des traits qui les constituent. L'architecture n'y est pas l'exception. Elle se soustrait au fur et à mesure à tout ce qui l'affirme comme telle, devenant de moins en moins reconnaissable, de moins en moins identifiable, nous expulsant lentement hors de sa zone d'immanence, rendant donc inutiles et inopérants les imaginaires communs, les sédiments disciplinaires et les garanties conceptuelles dont on se sert habituellement pour l'appréhender. Néanmoins, c'est grâce à cet amoindrissement-là qu'elle va pouvoir se révéler, juste avant sa propre dissolution, dans sa condition primordiale. Ainsi, à travers l'œuvre de Beckett, on peut assister au dévoilement de l'inconscient de l'architecture elle-même, là où elle se trouve encore à l'état élémentaire du geste, se débattant pour créer de l'ordre dans l'espace physique.
Entre Medellín et Paris, entre l'architecture et la littérature, le travail d'Esteban Restrepo Restrepo est un croisement permanent entre ces deux disciplines et ces deux hémisphères. Architecte, enseignant et écrivain, il a cofondé le cabinet d'architecture ESCAMPA à Medellín en 2003. Ses travaux ont été nominés à des prix nationaux et internationaux et publiés dans de différents revues et recueils. Après un master en Esthétique à l'Universidad Nacional de Colombie, un master en Lettres, Arts et Pensée Contemporaine à l'Université Paris 7 et un master en Littérature, Textes, Langues et Théories, à l'Université Paris 8, il prépare une thèse doctorale en Littérature Comparée à cette université avec une codirection en Architecture à l'ENSA de Paris La Villette portant sur les enjeux de la conception de l'architecture dans le texte littéraire. Enseignant invité dans des universités colombiennes et européennes, il a notamment publié l'essai Cosmética, pour un espesor de la banalidad en 2008, divers articles sur les échanges entre architecture et littérature et prépare son premier roman.