flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
Paradis ordinaires – L’artiste au jardin public
Emmanuel Pernoud [tous les titres]
Les presses du réel – domaine Histoire de l'art [tous les titres] – collection Dedalus [tous les titres]
Emmanuel Pernoud Paradis ordinaires L’artiste au jardin public
paru en février 2013
édition française
17 x 20 cm (broché)
272 pages (41 ill. coul. et n&b)
24.00 €
ISBN : 978-2-84066-541-0
EAN : 9782840665410
en stock
 
Les représentations du jardin public dans l'art au XIXe et XXe siècle, des « tableaux parisiens » de l'impressionnisme et des peintres de la modernité jusqu'aux avant-gardes d'après-guerre.
Ce livre part d'une question : pourquoi les artistes ont-ils représenté le jardin public avec une telle constance entre le milieu du XIXe siècle et les débuts du XXe ? La liste est en effet longue des peintres, souvent célèbres, ayant signé des œuvres portant sur ces « espaces verdoyants » (Haussmann) parés de luxe et de modernité. Le jardin public s'offre à eux comme un théâtre miniature des civilités en milieu urbain, éclairant les usages et les entorses aux règles ; il dévoile une nouvelle organisation du temps où le loisir est aménagé à l'égal du travail ; il diffuse un certain rythme, balançant entre l'harmonie et la monotonie, entre la variété et la routine, entre l'arabesque des allées et le surplace du banc ; à l'âge des avant-gardes, il acquiert enfin le prestige de l'anachronisme aux yeux des artistes qui, à l'instar d'Hélion, refusent la temporalité univoque de la course au progrès. Poursuivant l'enquête au-delà de la Seconde guerre mondiale, cette étude s'achève avec les situationnistes et leur célébration du « square vague ».

« Un livre original, précis et vif. » (Gilbert Lascault, La Quinzaine littéraire)
« Un livre d'une stupéfiante érudition qui se lit comme un roman. » (Valérie Bougault, Connaissance des arts)
Voir aussi Horst Bredekamp : Leibniz, Herrenhausen et Versailles – Le jardin à la française, un parcours de la modernité.
Emmanuel Pernoud est professeur d'histoire de l'art contemporain à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il est notamment l'auteur de L'Invention du dessin d'enfant, en France, à l'aube des avant-gardes (2003), L'Enfant obscur. Peinture, éducation, naturalisme (2007), Hopper : peindre l'attente (2012).