les presses du réel

Dreamers' Quay, Dreamers' Key

Lap-See Lam - Dreamers\' Quay, Dreamers\' Key
Première monographie de l'artiste basée à Stockholm dont les travaux récents explorent le récit de la diaspora cantonaise en occident à travers la figure omniprésente du restaurant chinois.
L'exposition Dreamers' Quay, Dreamers' Key à Bonniers Konsthall est composée comme une installation englobante où jeux d'ombres, sculptures et musique entraînent les visiteurs dans un voyage à travers le temps, l'espace et le rêve. Il s'agit de l'exposition personnelle la plus complète de l'artiste Lap-See Lam à ce jour.
Pour cette exposition, Lam a collaboré de manière innovante avec des entreprises de technologie industrielle. Elle a réalisé un scan 3D unique du pavillon chinois de Stockholm et réalisé une vaste étude avec des sinologues et des conservateurs du Musée des Antiquités d'Extrême-Orient, qui a prêté à Bonniers Konsthall un objet de sa collection.
Dans son nouveau travail Quai des Rêveurs (2022), les visiteurs accompagnent l'adolescente A'Yan à travers un portail temporel. Un théâtre d'ombres à grande échelle nous transporte du restaurant chinois des années 1970 au XVIIIe siècle et à une époque caractérisée par la chinoiserie et les premières relations entre Canton et la Suède. Le jeu d'ombres est la vision de Lam d'une forme ancienne de narration visuelle, à laquelle elle a ajouté de nouvelles technologies telles que la cartographie de projection avancée sur une surface qui crée une illusion d'optique. Lam est fasciné par le théâtre d'ombres, qui a été introduit en Europe depuis la Chine au milieu du XVIIIe siècle par des marchands de retour, comme son nom français, ombres chinoises (ombres chinoises) indique.
Cette œuvre est la dernière pièce d'une trilogie qui comprend Banquet fantôme (2019 – 2021) et Langue maternelle (en collaboration avec Wingyee Wu, 2018). Les trois parties concernent et se déroulent dans et autour du restaurant chinois, dans une exploration des notions historiques de la Chine. Dans Banquet fantôme, les visiteurs sont placés à une table de banquet dressée, avec un cerisier en fleurs décoratif, où ils font l'expérience de visualisations manipulées numériquement de restaurants chinois et d'un récit sur des espaces imaginaires et métaphoriques à travers un casque VR.
Ces travaux sont basés sur un projet en cours dans lequel Lap-See Lam réalise une documentation 3D de célèbres restaurants chinois typiques en Suède avant leur fermeture ou leur vente et rénovation. Le projet a commencé lorsque les parents de Lam ont vendu leur restaurant Bamboo Garden à Stockholm. Son désir de préserver ses souvenirs de l'intérieur du restaurant, associé à une curiosité pour apprendre la numérisation 3D, a déclenché un processus qui s'est finalement transformé en une pratique artistique axée en grande partie sur l'exploration de l'image de la Chine dans l'histoire culturelle suédoise. La technologie de numérisation 3D est loin d'être parfaite, mais les failles et les défauts laissent la place à Lam pour déplacer les paramètres au-delà du temps et de l'espace, dans une autre dimension.
Le bateau-dragon Restaurant flottant Sea Palace fait également partie de l'exposition. Construit à Shanghai selon des plans impériaux, il a accosté en Suède en 1991. Après des tentatives infructueuses pour l'utiliser comme restaurant chinois flottant, le navire a été laissé à Dreamers' Quay à Göteborg. Aujourd'hui, il sert de maison hantée au parc d'attractions Gröna Lund, où il est décrit comme "un navire de l'Orient avec une ancienne malédiction". L'exposition présente également une nouvelle série d'œuvres, Rêveurs Quay (costumes de chef chantant), composé de costumes en papier que Lam a pliés à la main, inspirés de la technique traditionnelle chinoise de pliage de papier et de cadeaux votifs en papier Joss, et d'une sélection d'œuvres antérieures, comme la sculpture au néon Banquet fantôme Fantôme  (2019).
Cette monographie, richement illustrée, documente les œuvres exposées et offre un panorama de la production de l'artiste, avec des essais de Mara Lee Gerdén, Svante Helmbaek Tirén, Xiaoyu Weng et Stephanie Cristello.
Publié à l'occasion de l'exposition éponyme à Bonniers Konsthall, Stockholm, en 2022.
La pratique de Lap-See Lam (née en 1990 à Stockholm) se développe asur un mode narratif par le biais de textes, d'animations et d'installations sculpturales. Ses histoires à multiples facettes explorent le récit de la diaspora cantonaise en Suède et examinent les questions d'identité culturelle.
Edité par Yuvinka Medina, Bettina Schultz, Lap-See Lam.
Textes de Theodor Ringborg, Stephanie Cristello, Mara Lee Gerdén, Yuvinka Medina, Svante Tirén, Xiaoyu Weng.

Conception graphique : Thomas Bush.
 
paru en mai 2022
édition anglaise
21 x 28 cm (broché)
188 pages (ill.)
 
28.00
 
ISBN : 979-12-80579-25-6
EAN : 9791280579256
 
en stock
Dreamers' Quay, Dreamers' Key Dreamers' Quay, Dreamers' Key Dreamers' Quay, Dreamers' Key Dreamers' Quay, Dreamers' Key Dreamers' Quay, Dreamers' Key


 haut de page