Malgré les mesures de confinement, la distribution reste active : l'ensemble du catalogue est ainsi disponible pour les commandes-retraits en librairie aussi bien que pour les commandes en ligne sur notre site. Merci pour votre soutien !
les presses du réel

Dixit n° 01 – Hyperconfort – Bruther & Laurent Stalder

 - Dixit n° 01
Premier numéro de la revue critique d'architecture publiée par Cosa Mentale, dans lequel les voix de l'agence d'architecture Bruther et de Laurent Stalder, professeur en Histoire de l'architecture à L'ETH, se confrontent autour du thème de l'« hyperconfort ».
Maintenir le corps dans sa zone de confort, tel est le mot d'ordre secret de notre environnement quotidien. Dès qu'une porte est franchie, dès qu'un intérieur est parcouru, l'environnement se doit d'être dompté, climatisé, aseptisé. Tout est fait pour que nous ne nous sentions même plus respirer, même plus transpirer, les efforts physiques sont estompés, notre sécurité assurée. Notre corps s'est coupé des variations climatiques, acoustiques, lumineuses, sécuritaires quand bien même celles-ci sont finalement restreintes sous nos latitudes. Cette normalisation invisible n'est pas qu'une question infra-spatiale. Du confort au conformisme, voire à la conformation, il n'y a qu'un pas. Ce processus modifie déjà insidieusement certains de nos comportements. Qui ne s'est pas surpris en entrant dans un centre commercial à avoir envie d'un pull, même en plein mois d'août ? Les réactions sensorielles font retour à l'endroit même où on cherche à les insensibiliser.  
Doit-on sortir de sa zone de confort ? La partager ? L'élargir peut-être ? Et de quoi ce confort nous prive-t-il ? D'espace, de ressources, de nous-mêmes ? Hyperconfort nous confronte avec humour et gravité aux paradoxes de la régulation. En mettant en scène de façon dramatique et euphorique à la fois les contrastes climatiques, les seuils, les réactions thermiques en chaîne (chaud, froid, humide, sec) mais également la débauche énergétique et l'inflation technique qui se cachent derrière nos zones de confort, Hyperconfort  rappelle le prix à payer pour le fractionnement des espaces contemporains.
Stéphanie Bru et Alexandre Theriot ont fondé le bureau Bruther en 2007 à Paris. Les projets de Bruther ramènent le design à l'essentiel, en explorant les domaines de l'architecture, de l'urbanisme, du paysage, de la recherche et de l'enseignement. Ils appliquent un design de résistance, libre de toute marque de maniérisme, de style, de mode ou d'excès. Leurs projets suggèrent un équilibre délicat entre stratégie et forme, rigueur et liberté, particulier et générique, immédiateté et évolutivité. Alliant programme et futur, leurs projets sont synonymes d'infrastructures ouvertes, capables de répondre à une multitude de potentialités futures et à une vaste malléabilité des usages. Bruther s'inscrit dans une « nouvelle vague » de pratiques, qui contribuent à un renouvellement radical de la culture architecturale française. Lauréat de nombreux prix et concours, le studio Bruther a fait l'objet d'une monographie intitulée Introduction en 2014, et de nombreuses autres publications internationales et conférences internationales.

Laurent Stalder est architecte et professeur d'histoire et de théorie à l'ETH de Zurich depuis 2006. L'axe principal de ses recherches et publications est l'histoire et la théorie de l'architecture du XIXe au XXIe siècle, période où elle croise l'histoire de la technologie. Il est l'auteur de nombreuses publications (Hermann Muthesius. Das Landhaus als kulturgeschichtlicher Entwurf, 2008, Valerio Olgiati, 2008, Der Schwellenatlas, 2009, God & Co. François Dallegret : Au-delà de la bulle, 2011, Atelier Bow Bow. A Primer, 2013, Fritz Haller : Architekt und Forscher, 2015, Architecture/Machine, 2017, Architectural Ethnography, 2018). Ses essais ont été publiés entre autres dans AA Files, Arch +, Greyroom, Journal of Architecture, Werk Bauen & Wohnen et Zeitschrift für Kunstgeschichte.
À l'image d'une discipline qui se renouvelle sur elle-même, les éditions Cosa Mentale reprennent le flambeau de la revue critique – qui fût leur toute première forme. Elles souhaitent ainsi enrichir encore le débat autour de l'architecture en apportant une parole qui se confronte à l'actualité. L'architecture est un point à la convergence des questionnements, une discipline nourrie d'approches transversales. A ce titre, comme une signature, Cosa Mentale s'attache à conserver un point de vue critique, riche d'un regard social et politique dont la discipline architecturale relève, afin de mettre au jour sa complexité et ses aspirations.
Pour chaque numéro, trois fois par an, deux contributeurs sont invités à partager leur réflexion autour d'un thème inédit.
Direction de publication : Simon Campedel.
Comité éditorial : Simon Campedel, Frédéric Einaudi, Mathias Gervais de Lafond, Baptiste Manet, Claudia Mion, Giacomo Ortalli, Simon Vergès.

Conception graphique : Spassky Fischer
 
paru en novembre 2020
édition bilingue (français / anglais)
23 x 30 cm (broché)
64 pages (ill. n&b)
 
10.00
 
ISBN : 978-2-491039-05-9
EAN : 9782491039059
 
en stock
 
Dixit Dixit Dixit Dixit


 haut de page