les presses du réel

Immortelle finitudeSexualité et philosophie

Immortelle finitude Mehdi Belhaj Kacem, Jean-Luc Nancy - Immortelle finitude
Deux penseurs de générations différentes dialoguent autour de la question de la sexualité et de la philosophie.
Prolongement d'Être et sexuation de Mehdi Belhaj Kacem (2014) et Sexistence de Jean-Luc Nancy (2017), cette première conversation entre les deux auteurs – appartenant à des générations différentes – et la jeune écrivaine Raphaëlle Milone convoque la question de la sexualité et de la philosophie aussi bien au travers des concepts fondateurs de l'histoire de la philosophie que des pratiques les plus contemporaines de la sexualité, dans un dialogue vif et naturel rappelant Le Banquet de Platon.
En suivant le modèle encyclopédique de l'entretien conçu comme un fructueux échange d'idées, ces conversations (« Sexe et Vérité », « Sexe et Appropriation », « Désir et Jouissance ») dessinent un paysage de trajectoires, de pensées, de récits qui produisent autant de débats animés et amusés entre deux philosophes sur leur vision de la sexualité, sa nature, sa définition, et sur les liens entre philosophie et sexualité – « Débats auxquels il faut laisser la chance de se reprendre ailleurs, plus tard, par d'autres ou par nous-mêmes devenus autres ».

« On pourrait reconsidérer tous les rapports des philosophes avec leur objet, car il n'y a pas de pensée qui ne se forme, ne s'échauffe et ne s'émeuve au contact d'autres pensées lesquelles sont elles-mêmes des corps, des dispositions de chairs touchées et touchantes.»
Né en 1973, Mehdi Belhaj Kacem entre précocement sur la scène littéraire française avec entre autres ses romans Cancer (Tristram, 1994) et Vies et morts d'Irène Lepic (Tristram, 1996). Acteur pour Laetita Masson (En avoir ou pas, 1995), il sera choisi comme premier rôle par Philippe Garrel (Sauvage Innocence, 2011). Son passage remarqué à l'écriture philosophique, avec Esthétique du chaos (Tristram, 2000), et Society (Tristram, 2001) l'amènera à l'élaboration d'une pensée de L'esprit du nihilisme (somme publiée en 5 tomes entre 2007 et 2013). Ses derniers ouvrages comportent notamment Inesthétique et mimèsis (Lignes, 2010), Après Badiou (Grasset, 2011), Être et sexuation (Stock, 2013), Algèbre de la tragédie (Léo Scheer, 2014), Transgression and the Inexistant (Bloomsbury Academics, 2014) et Artaud et la théorie du complot (Tristram, 2015).
Mehdi Belhaj Kacem dirige, avec Jean-Luc Nancy, la collection Anarchies aux éditions Diaphanes.
Jean-Luc Nancy (né en 1940 à Bordeaux) est l'une des grandes figures de la philosophie post-moderne. Professeur de philosophie à l'université de Strasbourg de 1968 à 2004, où il a enseigné avec Philippe Lacoue-Labarthe (avec qui il a publié plusieurs ouvrages), ancien membre du Conseil national des universités, section philosophie, Jean-Luc Nancy est par ailleurs membre du conseil éditorial des Cahiers Maurice Blanchot.

Voir aussi Céline Guillot : Inventer un peuple qui manque : que peut la littérature pour la communauté ?Blanchot, Bataille, Char, Michaux, Nancy, Agamben.
Avec la participation de Raphaëlle Milone.
 
paru en mars 2020
édition française
13 x 21 cm (broché)
248 pages
 
22.00
 
ISBN : 978-2-88928-044-5
EAN : 9782889280445
 
en stock
 
Immortelle finitude Immortelle finitude Immortelle finitude Immortelle finitude
Mehdi Belhaj Kacem, Jean-Luc Nancy : autres titres






 haut de page