les presses du réel

Le poétique est pervers

Le poétique est pervers Fabien Vallos - Le poétique est pervers
Réflexions autour de la définition du poétique.
Dire que seul le poétique (le faire) comme perversité est un moyen sans fin est difficile mais il est la seule possibilité pour penser la mesure de nos langages.
Fabien Vallos (né en 1972 à Paris, vit et travaille à Arles et Filicudi, Italie) soutient son doctorat en 2010, à l'université Paris IV Sorbonne, sous la direction de Georges Molinié, « Théorie de la fête : festivité, inopérativité et désœuvrement ». Il a été de 2005 à 2014 professeur de philosophie à l'École d'enseignement supérieur d'art de Bordeaux. Il est actuellement professeur de philosophie et coordinateur de la recherche à l'École Nationale supérieure de la photographie d'Arles et l'École Supérieure d'Art d'Angers. Il est depuis 2006, le co-directeur avec Antoine Dufeu des Éditions Mix. Il est également depuis 2015 le coordinateur du Centre de Recherche Art & Image (CRAI) ainsi que le responsable du laboratoire de recherche FIG (Figure, Image, Grammaire) de l'Ensp à Arles.
Le travail théorique de Fabien Vallos consiste en l'élaboration d'une généalogie du concept d'inopérativité ainsi qu'à la préparation d'une philosophie critique de l'œuvre. Une partie de ses recherches théoriques est visible sur la plate-forme de recherche Chrématistique. Pour ce faire son travail prend les formes de l'enseignement et de séminaires, d'expositions, d'un travail d'artiste, d'un travail d'édition et d'un travail d'écriture théorique et littéraire.
En tant que traducteur, Fabien Vallos publie en 2006 une nouvelle traduction du Journal du peintre maniériste Jacopo Da Pontormo (avec un large appareil critique), Art conceptuel – Une entologie en 2008, la première traduction du texte La fête et la machine mythologique du philosophe italien Furio Jesi en 2010, une série de traduction de textes grecs et latins pour l'ouvrage Convivio en 2012 et la traduction de Gastronomie d'Archestrate de Gela en 2015.
En tant qu'artiste, il développe depuis 2008 une pratique qui consiste à réaliser des banquets pour plusieurs dizaines ou plusieurs centaines de personnes. Ces banquets sont adressés en tant qu'œuvre aux convives et à l'institution en tant que dépense.
En tant que commissaire indépendant il réalise en 2012 l'exposition « Convivio » au centre d'art de l'Onde à Velizy-Villacoublay, l'exposition « Lætitia in Convivio » au Cneai de Paris. Il réalise avec Sébastien Pluot les expositions « Art by Telephone… Recalled » (2012-2014) au CAPC de Bordeaux, au cneai, à la Emily Harvey Foundation de New York, au SFAI et à La Panacée de Montpellier. Il réalise en 2014 l'exposition « Chrématistique III » au cneai l'exposition « Une lettre arrive toujours à destination », avec Sébastien Pluot et Mark Geffriaud à l'Esba d'Angers. nommé Chevalier des Arts et des Lettres.

Voir aussi Jacopo Baboni Schilingi & Fabien Vallos.
 
 
paru en janvier 2007
édition française
11,5 x 17,5 cm (broché)
88 pages
 
7.00
 
ISBN : 978-2-914722-54-3
EAN : 9782914722543
 
en stock
 
télécharger un extrait en PDF :
Le poétique est pervers Le poétique est pervers


 haut de page