les presses du réel

Partir à PernamboucRécit

Maurice Pianzola - Partir à Pernambouc
Ce que nous disent les tableaux déborde souvent ce que nous croyons en savoir. Aussi bien que de vrais faux-semblants, leurs images sont des embrayeurs subtils qui nous induisent à les quitter des yeux pour suivre leurs secrètes intrigues (où se faufilent parfois les nôtres). L'ici du tableau s'efface vite devant l'ailleurs qui le double : Pernambouc est partout et l'œil entend quand le regard est buissonnier. Ces quatre fragments peuvent encore se lire comme autant d'esquisses autobiographiques – portrait de l'aventurier dans le miroir rêvé de certains tableaux oubliés. Ainsi l'association se joue-t-elle de la description comme l'imagination de l'érudition et l'écrivain de l'historien. Qu'est-ce qu'une vie peut devoir aux œuvres d'art sinon quelques rencontres proprement détournantes ? Mais qui dit je, alors ?
Maurice Pianzola, journaliste puis conservateur en chef au Musée d'art et d'histoire de Genève, est l'auteur du Brésil Baroque (1974) traduit en plusieurs langues. Il a publié d'autres ouvrages dont Peintres et vilains (1962), une étude sur les peintres allemands de la Renaissance et les mouvements sociaux de l'époque ; Genève et ses peintures (1972) ; Théophile-Alexandre Steinlen (1971) ; des récits historiques tels que Thomas Münzer ou la Guerre des paysans (1958) et Lénine en Suisse, tout entiers portés par cette intelligence de résistance qui tend nettement à s'amoindrir aujourd'hui.
 
 
paru en 1999
édition française
17 x 24 cm (broché)
52 pages (6 ill. coul.)
 
14.00 6.00
(offre spéciale)
 
ISBN : 978-2-940159-17-8
EAN : 9782940159178
 
en stock


 haut de page