les presses du réel

Apollon et VulcainLes marchés artistiques en Italie (1400-1700)

Apollon et Vulcain Guido Guerzoni - Apollon et Vulcain
Une étude magistrale et pionnière sur l'histoire des marchés de l'art en Italie, couvrant les champs de la peinture et de la sculpture, mais aussi de l'architecture, des arts appliqués et du spectacle vivant : Guido Guerzoni livre une synthèse de quinze années de recherches et d'analyse des fonds d'archives des cours italiennes de la Renaissance, à la croisée de l'histoire économique et de l'histoire de l'art, sur un terrain historiographique dont cet ouvrage constitue l'une des premières explorations approfondies et systématiques.
Ce livre se veut une tentative de démontrer théoriquement et par l'exemple la possibilité d'une histoire économique de l'art qui articule mécanismes sociaux ou politiques et enjeux symboliques ou patrimoniaux. Mettant en question un certain nombre de positions que l'on croyait acquises sur le fonctionnement de la vie artistique et de la commande dans l'Italie de la Renaissance et du début des Temps modernes, il montre qu'il n'exista pas un marché mais des marchés de l'art et qu'on a trop extrapolé sur le rôle des cités marchandes au lieu d'étudier des principautés où fonctionnaient non pas une cour – comme tendrait à le faire croire Martin Warnke dans son célèbre essai de 1985, Hofkünstler –, mais des cours parallèles rémunérant toute une série de serviteurs, dans laquelle les artistes n'ont pas toujours le premier rôle. Guerzoni rend aussi toute leur place au luxe et aux techniques sophistiquées dans le prestige et la vitalité économique de l'Italie, et ce jusqu'à nos jours. Dépassant le cadre chronologique affiché, il fournit pour finir une description exemplaire des tiraillements entre protection du patrimoine et exportation des biens culturels en Italie, de l'Ancien Régime à aujourd'hui.

« Cette traduction en français est une initiative doublement louable étant donné l'importance du texte et la qualité de la traduction de Sylvie Taussig. Ouvrage de référence, ce livre est en effet venu combler une lacune dans l'historiographie italienne et enrichir une bibliogaphie majoritairement anglosaxonne (...). Une synthèse essentielle sur le rôle économique des arts au sein de la société. »
Armelle Fémelat, Histara
Les travaux de Guido Guerzoni (né en 1967), historien et économiste, ont renouvelé l'approche de l'économie des arts entre les XVe et XVIIIe siècles et en général de la place du luxe dans l'essor du capitalisme. Il est l'auteur de nombreuses études sur le droit et le management des musées, sur l'économie des « biens immatériels ».
Guerzoni enseigne la muséologie à l'université Luigi Bocconi à Milan. En dehors de ses études sur le monde actuel (comme Effettofestival. L'impatto economico dei festival di approfondimento culturale, Fondazione Carispe, 2008), il a écrit des essais majeurs sur l'économie dans l'Italie de la Renaissance (notamment La colonia sotto casa. Lo sfruttamento estense delle risorse di Comacchio. XV-XVI secolo, Allemandi, 2008), mais aussi sur le fonctionnement des cours, particulièrement celles des Este à Ferrare.
Guido Guerzoni est responsable du projet « Mestre Novecento » (M9), un musée articulant histoire sociale, économique et culturelle à Venise. On lui doit aussi un récit historique d'une érudition frôlant la pataphysique, Il bambino prodigio di Lubecca. La storia straordinaria di Cristiano Enrico Heinecken (Allemandi, 2006).
 
Edité par Philippe Sénéchal.
Préface d'Enrico Stumpo.
Traduit de l'italien par Sylvie Taussig (titre original : Apollo e Vulcano. I mercati artistici in Italia (1400­-1700), Venise, Marsilio, 2006).

Publié avec le Centre d'histoire de Sciences Po.
 
paru en novembre 2011
édition française
17 x 20 cm (broché)
512 pages
 
28.00
 
ISBN : 978-2-84066-286-0
EAN : 9782840662860
 
en stock
 
dossier de presse
 
Apollon et Vulcain Apollon et Vulcain Apollon et Vulcain


 haut de page