Ludovic Chemarin©

 
En 2005, Ludovic Chemarin décide de mettre fin à sa carrière d'artiste. En 2011, Damien Beguet et P. Nicolas Ledoux se proposent de la réactiver en lui rachetant son nom sous la forme d'une marque et l'intégralité des droits patrimoniaux de son œuvre. Ludovic Chemarin© voit ainsi légalement le jour comme une personne morale de droit privé et comme la cheville ouvrière d'une fiction artistique conforme aux codes économiques, juridiques et sociaux du monde de l'art. En produisant des œuvres et des expositions sous cette appellation, Ludovic Chemarin© devient un acteur critique du réseau institutionnel et du marché de l'art, qu'il infiltre pour en interroger les enjeux et en tester les limites. Dès lors, les conditions de la vie et de la mort des œuvres d'art, l'institution muséale et ses mécanismes, ou encore l'identité et le statut de l'artiste, constituent autant d'axes de recherche d'un projet en perpétuelle autoanalyse. « Faire art sans faire de l'art » : le programme de Ludovic Chemarin© réactualise la critique du système de l'art engagée par les artistes conceptuels et appropriationnistes de la fin des années 1960 aux années 1980 et dispose, pour ce faire, d'une panoplie d'attributs, d'outils ou d'usages appartenant à l'artiste contemporain générique.

(lien externe : www.ludovic-chemarin.com)
 
 Ludovic Chemarin© - Kentia
2020
édition française
Incertain Sens - Livres et éditions d'artistes
Entre livre d'artiste, essai et catalogue, cette publication explore la notion d'« installation » dans la stratégie d'appropriation développée par l'artiste devenu fictionnel Ludovic Chemarin©, au travers de la figure conceptuelle du palmier kentia.
 Ludovic Chemarin© - Ludovic Chemarin© - 1998-2005 / 2011-2014...
2015
édition française
Art Book Magazine
Un panorama complet des expositions et des productions contractuelles et plastiques de l'artiste devenu fictionnel Ludovic Chemarin©, à travers une documentation exhaustive et des textes de critiques, d'historiens et d'avocats.


 haut de page