flux RSS (nouvelles parutions)
version française / english version
The Rumors of the World – Rethinking Trust in the Age of the Internet
Joana Hadjithomas & Khalil Joreige [tous les titres]
Sternberg Press [tous les titres] Monographies et livres d'artistes [tous les titres]
 Joana Hadjithomas & Khalil Joreige The Rumors of  the World Rethinking Trust in the Age of the Internet
Edité par Omar Kholeif.
Contributions de Nicholas Auray, Finn Brunton, Joana Hadjithomas & Khalil Joreige, Henriette Huldisch, Omar Kholeif, Norman M. Klein, Eric Mangion, Laura U. Marks, Franck Leibovici, Sarah Perks, Jacques Rancière, Uzma Rizvi, Rasha Salti.

Conception graphique : Julia.

Publié avec la Villa Arson, Nice, HOME, Manchester et MIT List Visual Arts Center, Cambridge, MA.
paru en novembre 2015
édition anglaise
17 x 24 cm (broché)
240 pages (128 ill. coul.)
26.00 €
ISBN : 978-3-95679-119-2
EAN : 9783956791192
en stock
 
Les cinéastes et plasticiens libanais Joana Hadjithomas et Khalil Joreige poursuivent leurs recherches sur les modes de narration, l'écriture de l'histoire et les productions d'imaginaires en interrogeant ici emails indésirables, spams, scams et escroqueries sur internet en tous genres.
Egalement disponible en édition française.
Depuis le milieu des années 1990, Joana Hadjithomas & Khalil Joreige (nés en 1969, vivent et travaillent à Beyrouth, Liban, et Paris) élaborent une œuvre riche et multiforme qui embrasse les champs de la photographie, des arts plastiques, du cinéma de fiction et du documentaire. En 2008, ils ont présenté au Festival de Cannes Je veux voir, un long‐métrage de fiction avec Catherine Deneuve et Rabih Mroué ; en mai 2013, ils ont sorti le film documentaire The Lebanese Rocket Society : l'étrange histoire de l'aventure spatiale libanaise.
Leur approche multiple de la création donne naissance à une esthétique singulière où les questions du visible et du caché, des relations entre la fiction et la réalité tiennent une place primordiale. Le processus d'enquête et de mise au jour, les représentation de données historiques, culturelles et politiques sont au cœur de leur démarche. Ils expliquent : « Tout notre travail se fonde à la frontière d'un réel où se pose continuellement la question du territoire, de sa délimitation (celui de l'art, celui de la vie personnelle), la question du corps social et du corps individuel dans une société communautaire, dans un temps où il est de plus en plus difficile de se poser en individu vecteur de la pensée et de la possible opposition, de dire “je”, de dire “je suis cet être‐là avec ses contradictions ; je suis là et, plus encore qu'un individu, je suis un sujet politique singulier”. »
Joana Hadjithomas et Khalil Joreige ont été lauréats du Prix Marcel Duchamp 2017.