les presses du réel

Being An Event of Love

Abdias Nascimento - Being An Event of Love
Une traversée de l'œuvre picturale de l'artiste, écrivain et militant afro-brésilien, avec une quinzaine d'essais.
Publié à l'occasion de l'exposition « Sedje Hémon. Imran Mir. Abdias Nascimento. Abstracting Parables », dans le cadre de la manifestation internationale sonsbeek20→24, au Stedelijk Museum, Amsterdam, en 2022.
Abdias Nascimento (1914-2011) est un artiste peintre, écrivain, poète, essayiste, dramaturge, acteur, militant anti-racisme homme politique afro-brésilien dont la vie et l'œuvre témoignent de son engagement actif en faveur de l'expression et de la solidarité noires, tant sur le plan artistique que politique. Nascimento était avant tout un militant panafricain. Il a organisé la Convention nationale des Noirs du Brésil (1946) et le premier Congrès des Noirs du Brésil quatre ans plus tard. Pendant la même période, il a fondé le Théâtre expérimental noir (1944) et le projet de Musée des arts noirs (1950), tous deux à Rio de Janeiro. C'est en tant que conservateur de ce dernier qu'il a commencé à développer son propre travail créatif.
Dans son art, Nascimento a trouvé un autre espace pour ses recherches sur les historiographies, les préoccupations politiques, les épistémologies et les téléologies des peuples africains, tant sur le continent que dans les diasporas. Dans sa pratique picturale, qui s'étend sur plus de quatre décennies, il utilise des mythes, des concepts et des aphorismes de l'Égypte ancienne, des Yoruba et des Ashanti. L'ensemble de son œuvre peut être considéré comme un condensé de discours esthétiques, philosophiques et politiques sur la négritude et la résistance, et la résistance dans la négritude. En termes de style, ses peintures défient toute catégorisation en tant que figuration ou abstraction, car les dieux, les humains, les structures géométriques, les spiritualités et les cosmogonies qu'il dépeint, ou évoque, transcendent toute tentative de catégorisation.
De 1968 à 1982, il est en exil du régime militaire au Brésil. Au cours de cette période, il a beaucoup exposé, notamment aux États-Unis, où il a également occupé plusieurs postes universitaires, comme celui de professeur de cultures africaines à l'université d'État de New York. À son retour d'exil, il a fondé l'Institut d'études et de recherches afro-brésiliennes (IPEAFRO), qui a organisé le 3e congrès de la culture noire dans les Amériques (1982). Nascimento a reçu des distinctions nationales et internationales pour son travail, notamment le prix des droits de l'homme des Nations unies et le prix spécial Toussaint Louverture de l'UNESCO, qui lui a été décerné ainsi qu'au poète, auteur et homme politique Aimé Césaire en 2004 pour leur contribution au mouvement mondial de lutte contre le racisme.
Edité par Amal Alhaag, Aude Christel Mgba, Bonaventure Soh Bejeng Ndikung, Gwen Parry, Ibrahim Cissé, Krista Jantowski, Zippora Elders.
Contributions de Abdias Nascimento, Bonaventure Soh Bejeng Ndikung, Shade Mary-Ann Olaoye, Amal Alhaag, Ibrahim Cissé, Sita Dickson Littlewood, Sophie Douala, Zippora Elders, Lélia González, Keyna Eleison, Krista Jantowski, Elisa Larkin Nascimento, Aude Christel Mgba, Goia Mujalli, Kabengele Munanga, Gwen Parry, Olabiyi Yai.

Conception graphique : Sophie Douala.
 
paru en août 2022
édition anglaise
14 x 22 cm (broché)
128 pages (ill.)
 
15.00
 
ISBN : 978-3-949973-07-9
EAN : 9783949973079
 
en stock


 haut de page