fermeture estivale & interruption des expéditions jusqu'au 29 août (les commandes seront traitées en priorité dès notre retour – merci pour votre patience !)
les presses du réel

Des Djinns à la psychanalyseNouvelle approche des pratiques traditionnelles et contemporaines

Des Djinns à la psychanalyse Jalil Bennani - Des Djinns à la psychanalyse
Une nouvelle approche de la souffrance psychique, intégrant les connaissances extra-occidentales à celles de la psychiatrie et de la psychanalyse, pour repenser les héritages et les croisements culturels et linguistiques constitutifs d'un universel pluriel.
Dans de nombreux pays africains, les djinns, esprits surnaturels, sont tenus pour responsables de maladies physiques et mentales. Ils constituent le fond des pratiques ancestrales à partir duquel une démarche rationnelle s'est édifiée dans l'Antiquité, à l'époque classique arabe puis dans la psychiatrie occidentale. Attentive aux langues, cultures et traditions, à l'écoute de la subjectivité et des effets de la parole, la psychanalyse rend possible d'inclure les croyances magico-religieuses du sujet à la théorie comme à la pratique clinique.
L'auteur propose une nouvelle approche de la souffrance psychique, intégrant les connaissances extra-occidentales à celles de la psychiatrie et de la psychanalyse. S'intéressant aux ruptures épistémologiques dans la théorie, il ouvre des pistes de réflexion permettant d'articuler discours de la croyance et discours de la science. Il réinterroge ainsi la transmission et repense les héritages, les croisements culturels et linguistiques constitutifs d'un universel pluriel.

« Quelle fonction a été celle de la médecine arabe classique et de son progressif déclin ? Quel a été le rôle de l'anthropologie coloniale et post-coloniale ? Comment la théorie et la clinique psychanalytique peut-elle ou doit-elle « intégrer » les pratiques traditionnelles ? C'est à ces questions – et à bien d'autres – que répond le livre très articulé de Jalil Bennani. »
Robert Maggiori, Libération

« Contrairement à l'adage colonial selon lequel la "modernité" des savoirs s'opposerait à des "traditions" ancestrales, et donc plus ou moins obscurantistes – préjugé toujours bien ancré dans les discours contemporains relatifs à l'art notamment –, Jalil Bennani plaide pour un dépassement des clivages [...]. Là n'est pas le moindre mérite de cet ouvrage que de rappeler que nous avons en partage une histoire conflictuelle et qu'au lieu de balayer d'un revers de la main [...] la pensée " décoloniale", il est urgent de méditer nos héritages, fussent-ils marqués par l'opposition. Réconcilier le saint, le psy, le médecin et les fous que nous sommes tous plus ou moins ! »
Olivier Rachet, Olrach.overblog.com
Jalil Bennani (né en 1948 à Meknès) est un psychiatre, psychanalyste et écrivain marocain basé à Rabat. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages, notamment : Le corps suspect (1980), Psychanalyse en terre d'islam (2008), Un psy dans la cité (2013, prix Grand Atlas), Un si long chemin – Paroles de réfugiés au Maroc (2016). Chercheur associé au CRPMS de l'Université de Paris, il est titulaire de l'Habilitation à diriger les recherches (Université de Nice Sophia Antipolis). Il a reçu, en 2002, le « Sigmund Freud de la ville de Vienne » pour l'ensemble de son œuvre.
Edité par Laurent Cauwet.
 
paru en mars 2022
édition française
14 x 21 cm (broché)
168 pages
 
17.00
 
ISBN : 978-2-37896-300-2
EAN : 9782378963002
 
en stock
 
dossier de presse
Des Djinns à la psychanalyse Des Djinns à la psychanalyse Des Djinns à la psychanalyse Des Djinns à la psychanalyse Des Djinns à la psychanalyse Des Djinns à la psychanalyse Des Djinns à la psychanalyse Des Djinns à la psychanalyse Des Djinns à la psychanalyse Des Djinns à la psychanalyse Des Djinns à la psychanalyse Des Djinns à la psychanalyse Des Djinns à la psychanalyse


 haut de page